Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

Camfoot

Interrogé par nos confrères de Rfi, l’ex-attaquant des Lions Indomptables a dit toute son inquiétude au sujet des préparatifs de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 que le Cameroun va organiser. Au parfum de l’actualité de cette compétition qui divise son pays et la CAF, Patrick Mboma tire la sonnette d’alarme.

Le 8 août 2017
commentaires

Patrick Mboma est inquiet. Au regard des informations dont il dispose sur l’état d’avancement des préparatifs de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 que le Cameroun va organiser, l’ex-attaquant des Lions Indomptables n’est pas très rassuré. « Quand je vois l’état d’avancement des travaux au Cameroun, moi qui disais dès le départ qu’il fallait aller très vite, je me dis que le travail est loin d’être achevé », a-t-il confié à Rfi. En effet, « lorsque je discute avec les gens au Cameroun au sujet de la construction du stade à Douala, de l’état des routes et du stade à Bafoussam, du grand stade Paul Biya, rien n’avance ou presque. Pas suffisamment vite en tout cas », explique-t-il.

Même s’il croise les doigts pour le Cameroun ne perde pas sa CAN, l’ancien numéro 10 de la sélection nationale a un petit doute. « Je n’ai pas fait d’études à l’Ecole nationale des ponts et chaussées poursuit-il, mais j’ai quand même vu grandir certains projets de stades. Même si on peut compter sur l’efficacité d’entreprises turques, portugaises ou chinoises pour délivrer les enceintes en un temps record, je me dis qu’il aurait été bon d’agir pour qu’il n’y ait pas aujourd’hui la moindre interrogation ». Et aussi cette énième sortie du président de la CAF qui serait ouvertement en guerre contre le Cameroun. Lui qui affirmait récemment en visite au Burkina Faso qu’en « l’état actuel des choses, aucun site au Cameroun n’est en mesure d’accueillir la Coupe d’Afrique des nations de football  » ou encore, « même à quatre équipe, le Cameroun n’est pas prêt  ». Une sortie maladroite d’Ahmad Ahmad que Patrick Mboma refuse de voir sous l’angle d’un complot contre le pays champion d’Afrique.

« Je pense que le président Ahmad est une bonne personne et qu’il prend le temps de mesurer les choses. Je ne pense pas qu’il ait quelque chose contre le Cameroun, juste parce que le pays a été désigné durant l’ère Hayatou. Mais c’est vrai que le Cameroun n’a plus cette arme secrète qu’il aurait pu brandir si Issa Hayatou était toujours au pouvoir », dit-il encore. Et de tirer la sonnette d’alarme. « Je ne veux pas afficher que de l’inquiétude. Mais, par prudence, et connaissant mon pays, je ne trouve pas déraisonnable de rappeler que la CAN 2019 a lieu dans 18 mois seulement (…) Je fais partie de ceux qui rêvent de cette CAN depuis son attribution et même avant. […] Je n’aimerais pas que ce rêve soit brutalement enlevé par ces retards dans l’organisation...  ».

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 10 août à 11:21, par Rasta En réponse à : CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

    Le Cameroun n’est pas un modèle de bonne gouvernance, c’est clair. Les détournements de fonds publics dans ce pays atteignent parfois des niveaux ahurissant, cela se sait. Quand Mboma le dit, je suis parfaitement d’accord avec lui. Il faut dénoncer ces maux pour lutter contre eux, surtout qu’on sait clairement d’où vient le mal, en espérant qu’on profitera de la possibilité de se donner de l’espoir l’année prochaine. Mais quand Mboma ajoute que Ahmad est de bonne foi, là franchement, il m’étonne. Moi, je crois en une conspiration internationale visant à priver le Cameroun d’organiser la Can, avec Ahmad comme tête de proue. Les déclarations de Ahmad à Ouaga, participaient c’est clair de ce complot. Que Mboma lui délivre un chèque en blanc, là ça m’étonne.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 12:34, par Anaba En réponse à : CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

    Traitre, vendu !

    • Le 9 août à 23:42, par cedric lemif En réponse à : CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

      Je suis vraiment indigné de voir d’aucun déblatérer de telles invectives à l’endroit du grand Patrick Mboma qui a tenu un discours objectif et impartial. Non pas pour saboter mais pour tirer la sonnette d’alarme afin que les autorités puissent prendre conscience de ce que nous accusons un énorme retour et qu il faille agir promptement pour éviter le pire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 19:49, par david thadus En réponse à : CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

    ce n’est pas par ce que AHMAD a dit ses choses comme il a dit que le cameroun est exempte de critiques, ou en est-on avec l’autoroute YAOUNDE-NSIMALEN ? cela fait 4 ans dejà pour 30km de route on n’a pas encore fait 10 km pourtant 2019 n’est plus loin. ou en est-on avec l’autoroute DOUALA-YAOUNDE ? alors que cet autoroute avait été lancé pour preparer le dossier de la CAN on est à 40km a peine en 6 ans et il reste 240 km donc a ce rytme c’est en 2043 qu’on va achever, peut être nous serons dejà morts. Alors de grace ne commencons pas à nous insulter et le jour de la vrai CAN là en 2019, AHMAD arrive au cameroun et découvre que nous sommes vraiment zero, il faut travailler sans se comparer aux petites nations qui ne peuvent pas, car nous avons plus de potentiels, pourquoi en 2017 la GUINEE EQUATORIALE à dejà acceuillie 2 CAN et le cameroun une seule depuis 1972 ? c’est ces questions qu’on devrait se poser au lieu de bomber le torse et dire qu’on nous connâit trop en matière de football, mais on connaît mieux nos trophés gagnés sur les beaux stades des autres, que ceux gagnés à domicile, par ce que c’est encores des buissons pour herissons que nous appelons stade de football.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 18:53, par Bamado En réponse à : CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

    Laissons le faux patriotisme de coté pour reconnaitre qu on est tres en retard et il nous sera difficile d etre pret en juin 2019. Au cameroun on manque de tout meme d eau a boire. Franchement il faut amorcer des travaux d hercule pour etre pret. Qu on confie les betises à un pays mieux organisé

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 16:29, par Footfootfoot En réponse à : CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

    Bon un peu de respect au grand Mboma, c’est quoi tous ces insultes la ? En dehors de ce qu’il a dit a propos du petit pede malgache, tout le reste qu’il a dit a propos de son pays et de l’anvancement des travaux est 100 pour 100 vrai.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août à 16:18, par Anselme En réponse à : CAN 2019 : pourquoi Patrick Mboma n’est « pas rassuré »

    Mboma on attend rien de vous. Depuis 2014 vous dites que le cameroun ne sera pas prêt. Et maintenant vous changez de position, pauvre joueur. Sur RMC avec Luis attaque vous vociferiez votre haine contre le Cameroun et sa Can 2019. De grâce, excusez nous, car on vous a plus connu avec le Cameroun qu’avec vos clubs. Vous êtes avec ces journaleux en mal de reconnaissance, des traîtres, des gens qui ont saboté leur pays avant le temps. Les stades seront prêts et les routes n’ont pas besoin de 10 ans pour être bitumées. Heureusement que vous n’avez pas fait les ponts et chaussées. Taisez vous donc maintenant sur la Can 2019. On s’occupera de Ahmad devant la justice s’il faut.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches