Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

Camfoot

Neuf millions de Francs CFA manquent à la cagnotte post Coupe d’Afrique des Nations 2017 d’Adolphe Teikeu. Au lendemain du sacre des Lions Indomptables, la présidence de la république avait décidé d’octroyer une prime spéciale de neuf millions à chaque héro de l’expédition Gabonaise. Tous (ou presque tous) sont entrés en possession de cette récompense, sauf l’international Camerounais du FC Sochaux. Camfoot vous raconte sa galère ...

Le 2 avril 2017

Sevré du titre continental pendant de longues années, le Cameroun est revenu contre toute attente sur le sommet du football continental en remportant la CAN 2017. Une prime spéciale décidée par la présidence de la république est alors octroyée à chaque héro de l’expédition Gabonaise. Le ministère des finances par l’intermédiaire de son régisseur a pour ordre de décaisser dans les brefs délais. Tous (ou presque tous) sont entrés en possession de cette récompense, sauf l’international Camerounais du FC Sochaux qui, de commun accord avec le régisseur, décide de laisser une procuration.

Après plusieurs relances, Teikeu n’est pas payé. Lui et sa famille sont jonglés comme une balle de ping pong. Ce qui n’a pas le don de décourager le Lion Indomptable qui décide de remettre la partie pour plus tard. Entre temps, le régisseur du MINFI promet d’effacer l’ardoise pendant le stage de Bruxelles. Promesse à nouveau non tenue qui irrite fortement Teikeu et le contraint à porter l’affaire devant le MINSEP.

Le mini tsunami provoqué par Hugo Broos en conférence de presse après Guinée - Cameroun (2-1) va accélérer les choses puisque l’international camerounais est prié de mandater quelqu’un pour entrer en possession de sa prime spéciale.

La rédaction


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 3 avril à 13:33, par olomo onana En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    @Bibill,
    Je vous ai parfaitement compris.
    Continuez à rester positif et objectif.
    Fraternellement.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 23:26, par Bobill En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    Mon cher frère Olomo onana, je ne saurais haïr un homme pour quoi que ce soit. J´ai été indigné ici pendant les élections à la Fécafoot du nombre pléthorique de détracteurs de Tombi, affirmant mordicus la luminosité de gestion de JA Bell. Il a déjà géré quoi pour être prédestiné à quelque chose de mieux ? Il fallait les stopper dans leurs élucubrations, car Tombi peut se targuer d´avoir dirigé la Fécafoot avant Joseph Owona et ne fusse des erreurs de navigation émanant de son prédécesseur, les services de Joseph Owona ne devaient jamais être nécessaires. Tombi a bel et bien les capacités de gérer cette Fecafoot, tout comme Abdouramane Ahidjo les a. Il ne peut avoir qu´un seul capitaine pour un bateau et remettre notre football à des individus dogmatiques et roublards serait osé. Ce n´est pas parce que l´on brille par des expressions vides de preuves pratiques dans les médias, que l´on sera meilleur à ceux qui pratiquent le travail et la tempérance au quotidien, et se heurtent à la rudesse du combat pour le devenir de notre pays. Le respect de la Loi et ses dérivés démocratiques sont des principes à respecter, tout comme la confiance en nos propres institutions. La Fécafoot devra rimer dur pour sortir notre football de la misère, mais après la CAN 2019 tout ira mieux.

    • Le 2 avril à 23:33, par Bobill En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

      Tombi n´a pas besoin de propagande malgré les anti-jeux et les sabotages de ses adversaires, car certains Camerounais savent distinguer la manipulation active des bévues de travail. La trappe que l´on ouvre parfois pour faire chuter un adversaire peut se transformer en trampoline de propulsion d´envol. Le Brussels´gate était un sabotage pour jeter l´opprobre sur la Fécafoot : Il jette plutôt l´opprobre sur notre gouvernement et sa politique de financement. La Fécafoot a ses tares et ses manquements, mais qui peut bien travailler en tenant une kalachnikov à la main, qui doit tenir le stylo à bile ?

      "Les primes de Yannick Noah et de Samuel Eto’o ? Pas la Fécafoot mais le Minsep
      Le scandale de Marrakech ? Signé Minsep
      Les salaires impayés d’Akono Jean Paul ? signé Etat du Cameroun
      Le scandale de Bruxelles ? Signé Minfi
      Les primes de Teikeu ? Signé...
      Et les coups de chicote ? sur la Fédération à chaque fois."
      Voici qui nous met la puce à l´oreille, mais vous n´avez rien à vous reprocher dans la situation actuelle. Okay....Très fraternellement

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 17:42, par olomo onana En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    Très cher @camerondiazz, j’espère que vous n’êtes ni sourd ni aveugle.
    Le monsieur appelé « le Régisseur » dans l’article est un cadre du ministère des finances et non un agent de la Fécafoot.
    Votre obsession à vouloir à tous prix noircir la fédération ne doit pas vous faire perdre le sens des réalités. Retenez une fois pour toutes que depuis 1972 (45 ans déjà), toutes les primes sont payées et gérées par l’Etat et par ses agents, sans jamais transiter par la Fecafoot.
    Quand la Fecafoot décide de donner une prime à partir de ses caisses, elle le fait savoir et parle alors de prime de Top Sponsors (redistribution des contrats publicitaires) ou de prime spéciale en cas de résultat exceptionnel.
    Sachez aussi que pour les matchs amicaux négociés par la Fecafoot, les joueurs perçoivent de la Fédé 50% du cachet et ceci a toujours été fait. Savez-vous par exemple pour le cas de Marrakech les joueurs avaient perçu de la Fédération 50% des recettes du tournoi et ne sont entrés en grève que parce que le Minsep n’a pas payé la prime olympique de 500.000fcfa par joueur ?
    Je ne puis vous interdire de détester la Fécafoot et ses dirigeants mais je vais désormais vous porter contradiction chaque fois que vous allez les accuser à tort.

    • Le 2 avril à 22:37, par camerondiazz En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

      lool il n’y a pas de souci tu peux me porter en contradiction si tu n’es pas d’accord avec certains de mes propos. Nous avons besoin de tout types d’idées sur ce forum. Je ne vous cache pas que je n’ai pas lu cet article dans son intégralité.
      Et ça ne changera rien sur mon principe de tous les voir à terre !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 22:15, par olomo onana En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    @Bobill, le Français est une belle langue quand on sait agencer les mots. Encore faut-il avant d’agencer ces mots pour répondre à quelqu’un, avoir pris la peine de décrypter les mots agencés par ce dernier.
    Je suis hyper factuel. Je ne peux pas vous interdire de haïr librement qui vous voulez haïr. Mais laissez moi la liberté de mes opinions. J’ai parlé d’un fait, restons sur le fait. Et je répète : Si vous essayez gratuitement de jeter à la vindicte quelqu’un qui est innocent d’un fait précis, je crierai pour vous dénoncer. L’amalgame et la généralisation ne sauraient être des repères d’établissement de la vérité. Vous ne musellerez pas ceux qui comme moi ne vous suivent pas dans vos débordements.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 20:03, par Bobill En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    @ Olomo onana s´il te plait n´insulte pas notre intelligence. La Fécafoot n´a pas besoin d´envoyer un de ses sbires pour assurer sa défense ici. Elle est un maillon d´une chaîne défectueuse et si tu veux nous faire croire que cette Fécafoot soit un organisme de perfection, je te bombarderai de faits précis démontrant la gestion calamiteuse de notre football par cette Fécafoot.

    Nous sommes unanime, que pour une sérénité de la gestion de football, cette dernière devrait être placé sous le seule responsabilité de cette Fécafoot. Entre le népotisme, le clientélisme, le clanisme, la corruption et les lourdes erreurs d´organisation, la Fécafoot ne brille ni par le goût, ni par l´Esprit. Nous restons fair play et n´essayons pas d´imputer à Tombi à Roko les erreurs de Iya Mohamed, même comme il était son homme de main premier. La gestion généralisée de notre pays dans tous les domaines est une lourde machine, voir même un lamentable pachyderme. Avec trois acteurs s´appelant Fecafoot, Minsep et Minfi le pachyderme devient tout simplement lamentable en football, mais n´essaye pas de blanchir sa trompe, quand tout le pachyderme est coincé dans le limon de sa propre désinvolture. Rien n´est à blanchir dans un contexte, où un des acteurs principaux savent la solution, mais personne ne veut la suggérer de peur de déplaire aux autres cochons de la bombance. De Grâce !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 15:49, par Bobill En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    Qu´il continue d´attendre car connaissant les rouages financiers de notre administration, basé sur l´arnaque, la corruption et même la mendicité, quand on veut faire un don à sa famille, on prend son temps pour retirer soi-même cet argent, que d´exposer une famille à des chantages. La mentalité mafieuse de notre administration ne changera pas du jours au lendemain, car l´impunité renforce un négatif, qui gangrène notre vie au quotidien. Que des enfants nés à l´étranger ne le sache pas est compréhensible, mais ceux qui sont né au Cameroun perde cet aspect de vue est tout simplement déplorable.

    Alain Nyom et maintenant Teikeu sont victime des procurations. Je crois qu´il est temps de sortir une lourde frappe contre ceux, qui à l´ombre sapent et sabotent toujours d´une manière démonstrative les efforts du gouvernement, car ceci est de la haute trahison et rien d´autre que cela. Mais avant d´accuser des fonctionnaires de haute trahison, sachons que toute procuration non légalisé par un notaire ou un officier de police judiciaire est un document sans valeur administrative. Il ne faut pas venir jouer sur la corde sensible de l´opinion publique à cause du Bruxellesgate pour imposer à une administration un mode de fonctionnement illégale. Où est la procuration laissée par Teikeu à un membre de sa famille ? Le journalisme néandertalien ou de congossa, n´est pas une invention Camerounaise. La Bildzeitung en a fait son monopôle. De Grâce !

    • Le 2 avril à 16:33, par camerondiazz En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

      @ Bobill j’adhère totalement à tout ce que tu as dit ! il est temps de mettre une frappe lourde de conséquences dans cette putin de fourmilière d’escroc et de mendiant comme tu le dis si bien.
      Sinon les choses ne changeront pas ou très très lentement avec encore 30 ans de retard !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 14:03, par camerondiazz En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    Voilà maintenant teikeu qui n’as pas été payé encore ! À certains Camfooteux qui se reconnaîtront , ,quelle défense vous allez nous sortir encore concernant votre Fecafoot de merde ?
    Une affaire qui date de 1mois maintenant. Qu’est-ce que Teikeu aurais dû faire ? la fermer et payer les 9 million de sa poche ?
    Le Cameroun est un magnifique pays, l’un des plus beaux d’Afrique pour moi ! mais hélas qui est diriger par des mange-merde !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 11:39, par olomo onana En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    Monsieur Lekam a une fois de plus raison.
    Depuis 1972,suite au décret du président Ahidjo du 30 août de cette année là, les fonctionnaires de diverses administrations publiques du Cameroun sont les seuls chargés de gérer les finances des sélections nationales de notre pays. A notre grand dam, ils transposent à ce niveau (qui exige beaucoup de rigueur) le dilettantisme quotidien qui caractérise l’administration publique au Cameroun.
    Malheureusement, chaque fois que les errements de notre administration publique débouchent sur un scandale, la vindicte populaire s’acharne sur la Fecafoot que l’Etat du Cameroun a réduit au simple rôle de boite à lettres.
    Les primes de Yannick Noah et de Samuel Eto’o ? Pas la Fécafoot mais le Minsep
    Le scandale de Marrakech ? Signé Minsep
    Les salaires impayés d’Akono Jean Paul ? signé Etat du Cameroun
    Le scandale de Bruxelles ? Signé Minfi
    Les primes de Teikeu ? Signé...
    Et les coups de chicote ? sur la Fédération à chaque fois.
    Il est temps que le décret présidentiel de 2014 remettant la gestion des équipes nationales à la Fecafoot suite à la débâcle du Brésil soit enfin mis en application aussi bien à la lettre que dans l’esprit.
    Le Cameroun doit cesser d’être le seul pays au monde où les chefs de délégations sportives sont des responsables du Minsep et non ceux des diverses fédérations comme il est de pratique universelle.

    • Le 2 avril à 14:01, par Katchandouri En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

      Je partage complètement ton point de vue. Il faut laisser la fédération assurer et assumer seule les fonctions qui sont les siennes. À savoir la gestion des équipes nationales. Le Cameroun est bien le seul pays à voir sa délégation composée à 60% des fonctionnaires du Minsep et leurs familles (même pour des matches amicaux). On marche vraiment la tête en bas.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 10:57, par Lekam En réponse à : CAN 2017 : Teikeu attend toujours sa prime spéciale

    Enfin plus de précisions sur les véritables gestionnaires de l’argent octroyé aux lions , mais précisez que c’ est le même homme qui est responsable du retard de paiement de l’hôtel pas de son propre fait , mais de la lenteur administrative du pays , on decaisse en fonction des disponibilités dans les caisses .
    un pays ou on vote le budget d’ un événement 3 mois après l’ événement , c’ est ça le cameroun , laissez la fecafoot se gerer toute seule , mais non on veut tout superviser au niveau étatique , monsieur sunou vous pointez là , un des premiers problèmes du foot camerounais , ils vous repondront que c’ est pour éviter les détournements et qu’on trimbale des grosses malettes d ’ argent , ce qui peut se justifier , surtout dans le pays dans lequel on vit , mais avec ce scandale à l’hotel ils sont dans. l ’obligation de faciliter la coordination des deux organes à l’ avenir ( ministère des finances et fecafoot ) , même si on veut protéger les fonds de l’ État , qui reste le premier financier de nos fédérations ,

    Ce n ’ est que dans le pays de popol que tu peux voir des choses comme ça , même le Tchad ne fait pas ça

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches