Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017 : les Lions très confiants pour la suite

Camfoot

Ils auraient pu prendre les trois points samedi face au Burkina Faso. Mais ils ont décroché le nul (1-1). Ce n’était que le premier match de cette CAN 2017. Les joueurs de la sélection camerounaise ont tiré les leçons de ce match, et ont tourné la page. Depuis dimanche, ils ont la tête à leur prochain match. Contre la Guinée Bissau, ils feront mieux, promettent-ils.

Le 16 janvier 2017
commentaires

Ils sont tous confiants. Mais ils préfèrent rester prudents. Les joueurs de l’équipe nationale du Cameroun ne veulent pas se laisser emporter par un optimisme béat, quand ils pensent à leur prochain match dans le groupe A de cette 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football au Gabon. Auteurs d’un match nul (1-1) face au Burkina Faso lors de la première journée, alors qu’ils auraient pu décrocher les 3 points de la victoire, les Lions Indomptables affrontent la Guinée Bissau ce mercredi. « Au sein du groupe, on a oublié ce match contre le Burkina Faso. C’est le passé maintenant. Nous avons un match important qui nous attend mercredi », confiait Jules Goda, gardien N°2 des Camerounais.

Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers ont le moral gonflé. Et quand ils pensent à la performance qu’ils ont livré face aux Etalons, ils sont convaincus qu’en améliorant leur jeu notamment, au niveau de la finition, aucune équipe dans ce groupe ne pourra leur barrer la route. « Techniquement, on n’a pas fait un mauvais match. Tout le monde a vu qu’il nous a manqué quelque chose dans la finition. En travaillant davantage sur cet aspect, on fera beaucoup mieux », lance Jacques Zoua. C’est sûr, les Lions Indomptables ont fait preuve d’une solidarité impressionnante. Ils n’ont ménagé aucun effort pour faire mal à ces Burkinabés, surtout dans les côtés où Christian Bassogo et Clinton Njie ont mis le feu. Le retour de Vincent Aboubakar apportera un grand plus à cette attaque qui ne demande qu’à exploser.

Mais les hommes du sélectionneur Hugo Broos se veulent réalistes. « Aucune équipe n’est à négliger. Chacune des nations qualifiées à cette CAN mérite sa place. Donc, nous allons rester prudents jusqu’au bout  », avait rappelé Benjamin Moukandjo en conférence de presse vendredi dernier. La Guinée Bissau n’inquiète pas les Camerounais. Ce lundi matin, Hugo Broos et ses joueurs ont visionné le match d’ouverture de la compétition, entre le bleu du tournoi et les Panthères du Gabon (1-1). Globalement, ils devraient être fixés sur leurs forces et faiblesses. Ce qui donne l’occasion à Hugo Broos de travailler à mettre sur pied une stratégie conséquente. Parce que mercredi, le nul est proscrit.

Arthur Wandji, à Libreville


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches