Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017 : le Gabon rate son entrée si près du but

Camfoot

Pays hôte de cette 31e Coupe d’Afrique des nations de football, le Gabon aurait pu décrocher les 3 points de la victoire ce soir, à l’occasion du match d’ouverture de la compétition. Portés par un Aubameyang, buteur dès la 53e, les Gabonais ont été rattrapés par des Bissau-guinéens qui égalisaient en fin de partie grâce notamment à Juary (90e+2).

Le 14 janvier 2017
commentaires

L’équipe nationale du Gabon a manqué son entrée dans sa Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football. Malgré une prestation collective intéressante, les Panthères ont été neutralisées par la Guinée Bissau (1-1) ce samedi à Libreville, lors du match d’ouverture du tournoi. Pierre-Emerick Aubameyang a marqué en premier pour le pays hôte (53e). Et alors que son équipe et lui se dirigeaient vers la victoire, leurs espoirs ont été brisés par un Juary qui perçait les filets de Didier Ovono en toute fin de partie (90e+2).

La rencontre débutait pourtant de manière assez brouillonne avec dans un camp, les Bissau-guinéens qui attendent, et de l’autre, des Gabonais qui refusent d’attaquer. Progressivement, l’équipe du pays hôte se jetait à l’eau avec un Aubameyang très sollicité, mais en manque de réussite. Aligné seul à la pointe de l’attaque, le capitaine des Panthères a eu de la peine à faire mal à la défense adverse. Ses coéquipiers se lancèrent alors à la recherche d’autres solutions. Malick Evouna envoie un grand coup de froid dans le camp bissau-guinéen, avec une frappe enroulée presque parfaite qui filait au-dessus de la barre (20e). Palun l’imitait ensuite, mais sa frappe est contrée par un défenseur (27e). Lemina s’y met enfin à son tour, mais son coup de tête passait devant la ligne de but avant de filer en 6m (40e).

Aubameyang répond à l’appel du pays…

De retour des vestiaires, les Panthères repartent à la chasse. Dénis Bouanga chauffe les gants du gardien adverse avec une frappe enroulée, déviée in extrémis en corner (48e). Très vite, les Gabonais relancent la machine, et Pierre-Emerick Aubameyang passait dans le dos de la défense adverse pour envoyer cette passe extérieur du pied de Dénis Bouanga, dans les filets (1-0, 53e). Le sociétaire du Borussia Dortmund remet ça quelques minutes plus tard, mais sa reprise de volée passe au-dessus de la barre (68e).

…Mais ne le sauve pas

La Guinée-Bissau réagit ensuite par Brito qui voyait sa frappe captée sans difficulté par Didier Ovono (72e). Le match s’animait et donnait l’impression de pouvoir basculer à tout moment. Surtout depuis que les Bissau-guinéens se sont réveillés. Les hommes de Baciro Cande multiplient des occasions sans relâche. Leurs efforts payent dans les derniers instants avec ce beau but de Juary (1-1, 90e+2). Un but qui achevait les supporters gabonais qui se mettaient ensuite à huer leurs joueurs. La nuit risque d’être longue.

Arthur Wandji, à Libreville

Fiche technique
Compétition : CAN 2017
Première journée : Groupe A
Gabon – Guinée Bissau : 1-1
Stade de l’Amitié de Libreville
Buts : Gabon
(Aubameyang, 53e) – Guinée Bissau (Juary, 90e+2)
Avertissements : Gabon (Obiang, 65e) – Guinée Bissau (Agostinho, 76e)
Gabon : Ovono – Ondele – Koumba (Poko, 83e) – Ecuele – Obianh – Evouna (Aboue, 88e) – Llyond – Aubameyang – Lemina (Kanga, 73e) – Bouanga – Ndong. Coach : Jose Camacho
Guinée Bissau : Asvedo – Soares – Silva – Mendes – Santos (Balde, 74e) – Camara (Mendy, 66e) – Nanissio – Juary – Brito – Agostinho – Joao (Piqueti, 60e). Coach : Basiro Cande


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches