Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

Camfoot

Son équipe affronte le Gabon ce mercredi, à l’occasion de la deuxième journée de cette Coupe d’Afrique de football. Pourtant, le sélectionneur des Etalons n’a pas oublié le match livré samedi face au Cameroun (1-1). Pour lui, il y a un important fossé entre les Panthères et les Lions qui dit-il, possèdent plus d’expérience et de maturité.

Le 17 janvier 2017

Lorsqu’il parle du match qui attend son équipe ce mercredi contre le Gabon, Paulo Duarte, entraîneur du Burkina Faso, est dans son assiette. Ex sélectionneur du pays hôte de cette 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football entre avril 2012 et septembre 2013, le technicien portugais de 47 ans avoue connaitre toute cette équipe. Et ce qui est certain, c’est qu’elle n’a rien du Cameroun, son premier adverse dans ce tournoi « Le Gabon et le Cameroun, c’est deux mondes différents », a-t-il assuré en conférence de presse ce mardi. « Le Cameroun a plus d’expérience, de maturité et de patience dans le jeu. Le Gabon a de très grands joueurs, mais dans la dynamique, la manière de jouer, le Cameroun est de loin supérieur », dit-il encore.

A l’entendre, ça saute à l’œil qu’après la belle performance des Lions Indomptables qui auraient pu écraser les Etalons sans difficulté (1-1), Paul Duarte continue d’être marqué par le jeu des Camerounais. « Il y a très peu d’équipes jure-t-il, qui peuvent jouer avec le calme et la maturité du Cameroun qui est 4 fois champion d’Afrique  ». Heureusement, pour son équipe et lui, le Cameroun est derrière eux maintenant. Le prochain objectif c’est de s’imposer devant les Panthères. Paulo Duarte croit avoir un bel avantage avant cette confrontation. « C’est un avantage pour moi d’avoir entraîné cette équipe du Gabon. Je connais bien ces joueurs. Je connais leurs points forts et leurs points faibles. On a toutes les informations sur eux », se réjoui l’entraîneur des Etalons.

Pourtant, ce dernier refuse de sous-estimer ses prochains adversaires. « Le coach du Gabon vient d’arriver. Mais je sais qu’il est compétent et qu’il veut aller loin comme nous. Nous devons changer de stratégie, de système de jeu et de tactique. On a des joueurs de talent en attaque et au milieu de terrain. C’est sur eux que nous allons nous appuyer pour faire un meilleur match que face au Cameroun qui était un adversaire difficile, un grand candidat au titre. On a bien commencé. Et il faut bien terminer aussi », espère-t-il enfin. Pour mémoire, le Gabon, le Burkina Faso, le Cameroun et la Guinée Bissau, les quatre équipes du groupe A, ont tous 1 points.

Arthur Wandji, à Libreville


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 18 janvier à 14:28, par Johnny En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

    C’est bien de nous encenser mais je reste sur ma position. Je ne parlerai de reconstruction que lorsque nous aurons vu naitre un championnat d’élite digne de ce nom (organisation des compétitions, structure des équipes, conditions de vie des joueurs, encadreurs, etc...), que nous aurons enfin démarré un championnat de jeunes véritable et que les écoles de football seront réglementées de manière à ce que les enfants aient le minimum requis pour s’épanouir sur tout les plans.

    Cette équipe qui est au Gabon me fait penser à celle qu’un certain Henri Despireux (un autre Belge) avait commencé à mettre en place en 1996 pour engranger les succès que nous avons connus en 2000 et 2002...

    Le Football Camerounais ne se limite pas à notre seule équipe nationale A, et depuis les succès de 2015 notre équipe féminine, mais s’étend à la pratique de laa discipline sur toute l’étendue du territoire national.

    • Le 18 janvier à 15:09, par Johnny En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

      Et ce que j’aimerais ajouter, c’est qu’il faudrait éviter de classer tous les avis divergents dans le même panier. Il est difficile de s’améliorer dans la vie si on se voit trop beau.

      Le démarrage du championnat d’élite vient à nouveau d’être repoussé à une date inconnue, ce qui veut dire que tous nos clubs engagés dans les compétitions africaines auront plus de deux mois de retard dans les jambes par rapport à leurs adversaires. Lorsque Hugo Broos va dire qu’aucun joueur local ne l’a impressionné, nous allons trouver qu’il nous insulte alors que nous avons par manque d’organisation perturbé la bonne préparation de ces joueurs.

      Beaucoup vont demander « mais où est le rapport avec la CAN ? ». La réponse est que ces observations sont faites depuis des lustres, et à chaque fois nous les balayons du revers de la main pour nous concentrer sur l’instant présent. Combien de tous ceux qui encensent cette jeune équipe signeraient pour voir une Coupe du Monde 2018 sans le Cameroun ??? Comme quoi c’est connu : Tout le Monde veut aller au paradis, mais Personne ne veut mourir...

    • Le 18 janvier à 15:16, par Johnny En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

      Pour finir sur le sujet, certes Hugo Broos a entamé un bon travail au niveau des Lions A, mais pour parfaire son oeuvre, il faudrait à mon avis que :

      - primo son contrat soit étendu jusqu’à la CAN 2019 au moins, et ce dès maintenant. On ne doit pas dire qu’on attend d’abord de voir ce qu’il va faire à cette CAN Gabon 2017.
      - deuxio, que nos compétitions locales soient mieux organisées et plus compétitives afin de fournir un bon vivier de potentiels Lions Indomptables pour le futur. N’oublions pas qu’en général, ce sont les « jeunes » joueurs mal préparés et limités techniquement que nos championnats fournissent, qui se retrouvent professionnels à l’étranger et reviennent porter les couleurs vert - rouge- jaune nationales...

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 12:04, par stesicm En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

    Les gars, ce que vous ne comprenez pas, c’est que la plupart des critiqueurs de nos jours sont nés quand les lions faisaient déjà leur classe. Ils ont grandi avec des noms comme Mbappe-Lepé (qui percait, disait-on, les filets), chat noir (je ne sais même pas de qui on parlait) qui aurait eu des envollées spectaculaires dans les goals. Plus tard, les Milla, Abega, Sinkot avec l’épopée de 1982 jusqu’en 2003, avec quelques interruptions de 1994 à 1996 puis un petit sursaut d’orgeuil en 2008.

    Donc comprenez que presque sans interruptions les LIC ont eu sur une durée de plus de 20 ans du succès. Les quelques rares pertes de couleurs enregistrées ça et là ont été très vites rattrapées par le succès. Du coup, ils ne connaissent pas la défaite. Malehureusement, le monde ayant changé au début des années 2000, les exploits sportifs ne sont plus seuls tributaires de talent, mais surtout de la science de l’organisation et management sportif, c’est tout logiquement que les résultats ont commencé à disparaitre. Depuis ce moment, les Camerounais veulent revoir les lions au même niveua sans rien donner en retour, à savoir, l’organisation et la patience. On ne voit plus les petits progès réalisés comm ce qui se passe acteullement avec cette nouvelle jeune équipe. On veut tout de suite la coupe.

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 10:26, par badoupassy En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

    Il y en a qui pense toujours que tout ce qui se fait bien est ailleurs et jamais au Cameroun. Depuis le match contre la France cette équipe montre un visage encourageant. Mais, comme certains camerounais aiment toujours peindre en noir notre pays, ils ne reconnaissent jamais les améliorations de quoi que ce soit. Un journaliste de renom annonçait dans sa radio ce matin que la Guinée Bissau est techniquement plus assise que le Cameroun, franchement j’ai ri. De tous les matchs de la première journée avec toutes ces équipes qu’on nous cite ici comme les meilleures, aucune d’elle n’a joué au niveau des lions, je dis aucune même pas la Côte d’Ivoire encore moins l’Algerie. On peut même ne rien gagner, mais je sens dans l’organisation de jeu ce Broos qu’il y a un bon plan en arrière fond. Ce que je lui ai reproché, c’est la gestion du cas Choupo c’est tout, si non laissons ce gars travailler, on jugera après. Allez les lions.

    • Le 18 janvier à 11:32, par T.kemnekeu En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

      Pour corroborer tes propos je dirais que le jeu Camerounais s’est amélioré, il faut être soit ignorant soit de mauvaise foi pour ne pas le remarquer. Depuis le match contre la France on se crée beaucoup d’occasions dans les matchs ce qui n’était pas le cas à l’ère finke et autres. Pour ce qui est du match de ce soir je souhaiterai que Bross reconduise le même 11 entrant de samedi passé question de les mettre en confiance et ne pas casser la dynamique. Réalisme et moins de fautes dans les 18 mètres. Allez les lions ! !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 16:37, par julien En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

    Paul duarte certains camerounais pensent le contraire quand certains vont comprendre que le football se joue ensemble et c 1 groupe avec 1 super état d esprit on va avancer je reste sur ma position cette entraîneur apporte beaucoup à cette équipe. Il est entrain de construire quelque chose de solide qu’on perde demain ou pas je crois en lui .En quelques temps il a apporter beaucoup plus que la plupart des entraîneurs qui étaient là avant

    • Le 18 janvier à 10:30, par badoupassy En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

      @julien ce que tu dis est très vrai. Il y a des camerounais qui regardent tout sous le prismes de tous les problèmes du Cameroun et oublient que le football c’est un jeu. Qu’on gagne ou pas, Broos a fait bouger des lignes dans cette équipe.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 18:23, par camerondiazz En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

    Ces compliments sont très flatteur mais risque de nous compliquer encore plus la tâche face au Gabon qui auront sans doute écho de cet article, et feront tout lors du match pour prouver le contraire. Se communiquer serait-il un peu fais exprès de sa part ?
    Mais moi-même je constate que l’équipe du
    Cameroun n’est pas la même surtout avec Bassongog qui apporte un nouveau style de jeu au lion.
    Mais au fait Aboubacar jouera à la place de qui est où ? Surtout après leurs belles prestations livrées

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 16:39, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : CAN 2017 : Duarte prévient le Gabon et encense le Cameroun

    Ouf !!. Que ça fait plaisir de voir un étranger qui plus est un connaisseur du foot comme DUARTE encenser autant notre équipe nationale que nous même avons du mal à voir ses exploits. Ça prouve malgré tout qu’il y a sans doute un fond positif. Et cela me réconforte beaucoup plus dans mon esprit de revoir les choses autrement. mon rêve au jour d’aujourd’hui est de voir léquipe nationale du cameroun aimée de tous , une équipe qui fait pratiquement peur à tout le monde Pourquoi pas . j’avoue que le travail est encore immense. Mais avec un bon encadrement tout est possible. L’ optimisme est béat me direz vous, mais. .... sait-on jamais.
    Les lions ont été _ les lions ne sont peut-être plus aujourd’hui _ les lionnes seront sans doute demain. .

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches