CAN 2016 : le Ghana en demi-finale

Camfoot

Face à une équipe malienne enthousiaste et joueuse, les Ghanéennes ont fait parler l’expérience pour obtenir leur ticket pour les demi-finales.

Le 27 novembre 2016
commentaires

Face à une équipe malienne enthousiaste et joueuse, les Ghanéennes ont fait parler l’expérience pour obtenir leur ticket pour les demi-finales

C’est sur un faux rythme que Ghanéennes et Maliennes ont démarré cette rencontre décisive pour la qualification. Mais la première alerte est venue d’entrée du Ghana (5’). Une frappe de 18m du milieu de terrain Rosemary Ampem a permis à la gardienne malienne Goundo Samanké de laisser admirer sa détente.

Le Mali réagira trois minutes plus tard au cours d’une belle combinaison du trio d’attaque malien mais Aïcha Samake manque de lucidité lors du dernier geste. Le jeu se concentrera dès lors au milieu du terrain, aucune équipe ne voulant prendre de risques inconsidérés. Les tentatives se font de loin.

La Malienne Sebe Coulibaly voit sa frappe s’envoler dans les airs (15’). Les coups-francs obtenus de part et d’autre à l’entrée de la surface de réparation sont mal exécutés. Dès la vingtième minute, le Mali, qui semble avoir pris la mesure de son adversaire, prend le jeu à son compte mais multiplie les maladresses devant le but ghanéen. Une frappe surpuissante d’Aïcha Samake donne le frisson aux 15000 spectateurs du stade Ahmadou Ahidjo mais passe à côté des buts gardés par Ama Nana Asanrewaa.
34e minute, Sebe Coulibaly se troue pratiquement sur la ligne de but et ne parvient pas à prolonger au fond des filets un ballon raté par toute la défense ghanéenne. Le Ghana plie mais ne rompt pas. Et sur un coup franc, la défenseure Lynda Eshun trompe la défense malienne et ouvre le score minute contre le cours du jeu (43’, 1:0).

C’est une équipe ghanéenne sans doute revigorée par son but qui entame la seconde mi-temps. Les joueuses du coach Yusif Basigi se montrent plus entreprenantes. À la 66e minute, sur une balle perdue par le Mali au rond central, le Ghana place un contre assassin magnifiquement conclu par Samira Suleman (2:0). Les Maliennes sont sonnées. Pressées de revenir au score, les coéquipières de la capitaine Aminata Sacko offrent des espaces aux Ghanéennes.

À la suite d’une mauvaise relance de la défense, Samira Suleman récupère le ballon et se fait faucher dans la surface de réparation. Le pénalty est indiscutable. Elizabeth Addo bat aisément Goundo Samake (78’, 3:0). Bien que menées et presque battues, les Maliennes se montrent joueuses et parviennent à réduire le score à la suite d’un coup franc par Binta Diarra (86’, 3:1).

L’enthousiasme et la volonté des Maliennes se sont heurtés à l’expérience ghanéenne. Le Ghana, 2e de la poule B, affrontera donc le Cameroun mardi 29 novembre au stade Ahmadou Ahidjo, dans la capitale camerounaise.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches