CAN 2016

Ce que valent les 21 Lionnes indomptables d’Enow Ngachu

Camfoot

Le voile a été levé ce lundi 14 novembre, sur les 21 joueuses qui représenteront le Cameroun à la Coupe d’Afrique des nations féminine 2016 dont le kick off est prévu samedi prochain. Le sélectionneur national, à quelques exceptions près, a conservé les mêmes avec lesquelles il évolue depuis plus de quatre ans.

Le 15 novembre 2016
commentaires

On ne change pas l’équipe qui gagne. C’est un classique que Carl Enow Ngachu maîtrise par cœur. Lui qui a décidé de conserver l’ossature de l’équipe nationale féminine de football presque intacte. Le sélectionneur national est resté fidèle aux joueuses qui ont toujours « mouillé le maillot » pour défendre les couleurs du Cameroun. Ces Lionnes qui ont levé des foules et cristallisé les attentions du public camerounais sur une discipline que beaucoup regardaient jadis avec un œil condescendant, si ce n’est avec une pointe d’ironie. Le dresseur des Lionnes qu’on attendait au tournant pour cette liste, a donc gardé le même noyau dur avec lequel il évolue bien avant la Can féminine de Windhoek en 2014 jusqu’au Mondial féminin du Canada l’an dernier. Mis à part quelques absences consécutives au manque de compétitivité de certaines joueuses évoluant en division d’honneur en Europe, Enow a mis en avant, la régularité en club, la combativité, le volume de jeu et le rendement pour sélectionner les 21 félines avec lesquelles il entend remporter cette Can à domicile. Manquent tout de même à l’appel Francine Zouga et Cathy Mbouh Djou. Celles-ci avaient de la peine à sauver leur convocation pour le stage, en amicaux.

Enganamouit en Zorro

Pas de grande surprise donc dans cette liste où on retrouve en attaque les inamovibles renards de surfaces que sont : Gabrielle Aboudi Onguéné et Gaëlle Enganamouit. Si la première est entrée en seconde mi-temps du dernier match amical des Lionnes, la seconde quant à elle, va débuter immédiatement la compétition sans avoir été évalué avec le reste du groupe. Revenue de blessure, elle a déjà recommencé à faire parler la poudre. Pour son premier match de Ligue des champions de football féminin cette saison, le Ballon d’or africain 2015 qui va fouler le sol camerounais le 16 novembre prochain, a marqué son premier but dans ce tournoi. Le trois de son club, Rosengard, vainqueur du Slavia Prague 1-3. De quoi rassurer ceux des fans de la sélection nationale qui avaient des doutes sur l’état de santé de l’attaquante à la crête de feu.

Egypte, le premier client

A ce duo de professionnelles viennent se greffer les autres Lionnes à l’instar de l’indétrônable gardienne de buts, Annette Ngo Ndom dont la titularisation est devenue une évidence aux yeux du sélectionneur qui n’a pas encore lâché dans l’arène, ses concurrentes au poste que sont Bororo et Mambingo. Autres stars qui rêvent de faire vibrer cette Can, Leuko Yvonne, Marie Awona, Manie Christine, Meffometou Falone, Sonkeng Ysis, Ejangue Siliki Augustine Sylvia, Yango Grace, Nchout Njoya Ajara, Feudjio Raissa, Ngo Mbeleck Geneviève, Ngani Agathe, Nkada Agnès, Ngono Manie, Ada Jacquette, Akaba Henriette Michelle, Ngo Mback Batoum. Toutes gonflées à bloc en dépit du faux pas de la préparation survenu dimanche dernier à Yaoundé face à la sélection nationale de Tanzanie (1-2). Les 21 Lionnes sur qui reposent désormais le destin de cette équipe sont connues. A elles de défendre (valablement) les couleurs du pays. Première sortie : le 19 novembre prochain face à la sélection nationale féminine d’Egypte présentée comme le petit poucet du groupe.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 15 novembre à 12:47, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Ce que valent les 21 Lionnes indomptables d’Enow Ngachu

    Allez les lionnes tout le peuple est avec vous. Jouez chaque match comme le dernier de votre carrière. Quelques lionnes sont un peu en difficulté dans cette équipe. Je voudrais parler de la capitaine Mani et de la gardienne Ngo ndom. Je les trouve un peu trop lourde elles doivent se ressaisir et leurs prestations seront décryptées à la loupe. Courage les filles. Surtout que celles qui ne se sentent pas prête laissent la place aux autres. Le pays compte sur vous.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches