• Accueil
  • Actualités
  • Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial (...)

Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

Après le nul (1-1) concédé il y a un mois en Algérie, l’équipe nationale du Cameroun a sérieusement compromis ses chances de qualifications en décrochant un autre match nul (1-1) ce samedi à Limbe, contre la Zambie.

Camfoot

Les Lions ne mordent plus. Comme en Algérie il y a un mois, les hommes d’Hugo Broos ont encore concédé le nul (1-1) contre la Zambie ce samedi au stade Omnisports de Limbe, à l’occasion de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018. Benjamin Moukandjo et ses partenaires ont beau essayé, mais le penalty transformé par Vincent Aboubakar (45e+2) n’a pas suffi.

Le 12 novembre 2016

Un début pauvre en qualité

Les Lions ne se font pas prier pour mettre le pied à l’étrier. Et c’est Sébastien Siani qui va envoyer le premier message au gardien zambien. Malheureusement, sa frappe file dans les airs (4e). Moukandjo l’imite avec une frappe croisée du gauche, repoussée in extrémis par le gardien (6e). Les Lions ne quittent pas la surface zambienne. Njie, Moukandjo et Aboubakar sortent tour à tour les griffes, mais les Chipolopolo fournissent des efforts incroyables pour les tenir à une bonne distance de leurs filets. Comme sur cette tentative de frappe de Salli Edgar, stoppée par un tacle zambien (21e). Le public et le joueur camerounais ont vu une faute de la main, mais l’arbitre ne sifflait pas de penalty (21e).

Le cadeau de Moukandjo à Aboubakar

Malgré les bonnes intentions camerounaises, ce sont les visiteurs qui parvenaient finalement à marquer en premier. A l’exécution d’un coup franc, Karimbu envoie un centre dans en profondeur, alors que la défense camerounaise avait le dos tourné. Mbesuma est au bon endroit pour percer les filets d’Ondoa (0-1, 34e). Le public a pris froid. Heureusement, l’arbitre accordait un penalty au Cameroun en fin de première mi-temps, pour une main dans la surface Zambienne. Moukandjo prend la balle et la donne à Vincent Aboubakar qui tire et marque (1-1, 45e+2). Le débat est relancé, juste avant que l’arbitre n’envoie les deux équipes dans les vestiaires.

Abang aurait pu, mais…

De retour de la pause, les Lions appuient un peu plus sur l’accélérateur grâce à un Anatole Abang (rentré en jeu à la place de Salli, 46e), qui obligeait Nweene Kenedy à se détendre pour repousser son centre dangereux (49e). Aboubakar tente sa chance à son tour, mais sa frappe n’est pas cadrée (52e). Les Zambiens réagissent grâce à Rainford Kalaba qui voyait déjà son tir dans les filets, quand Ondoa effectuait une solide claquette dans les airs pour sauver son camp (59e). Réponse du berger à la bergère, Anatole Abang reçoit la balle du match, mais dans la précipitation, l’attaquant camerounais envoie la balle dans les nuages, alors qu’il se trouvait seul face au gardien Zambien (67e). Quel gâchis !

Le gardien zambien était trop fort

Les Camerounais ont envie, mais le mur zambien est infranchissable. Les hommes d’Hugo Broos sont obligés de frapper de loin, comme cette balle de Moukandjo qui file au-dessus de la barre (80e). Rentré à la place de Njie (81e), Bassogog s’y met également, mais sa frappe embrassait le poteau (82e). Le coup de tête d’Aboubakar est ensuite repoussé en corner par le gardien zambien (87e), qui bloquait encore d’une autre belle parade, une frappe puissante de Siani (90e). Nweene Kenedy stoppe les Lions. Le score ne changeait plus.

Arthur Wandji

Fiche technique

  • Elim. Mondial 2018
  • 2e journée : groupe B
  • Cameroun – Zambie : 1-1
  • Stade Omnisports de Limbe
  • Buts : Cameroun (Aboubakar, 45e+2) – Zambie (Mbesuma, 34e)
  • Avertissements : Zambie (Kalaba, 89e)
  • Équipes :
    • Cameroun : Ondoa – Oyongo – Nkoulou – Chedjou – Nyom – Ngadeu – Salli – Siani – Njie – Aboubakar – Moukandjo. Coach : Hugo Broos
    • Zambie : Nweene – Chongo – Karimbu – Tembo – Stopila – Misheck – Mtonga – Kangwa (Silwimba, 45e) – Chisamba – Rainford – Mbesuma (Kola, 56e). Coach : Wedson Nyirenda

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 14 novembre à 17:38, par Johnny En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    Je ne me réjouis pas de ce qui arrive au Football Camerounais depuis un peu plus de 10 ans car étant un Fan de Football. Seulement, ne nous laissons pas diriger par nos émotions du moment M ! Un coup Hugo BROOS est un « grand entraineur » parce qu’il n’a pas convoqué l’ex capitaine, ou parce que Fabrice ONDOUA nous a sauvé en Algérie, et puis le lendemain il « doit partir » parce que la Zambie nous a imposé un nul à Limbé...

    La manière, il y a longtemps que les Lions Indomptables ne produisent plus un jeu chatoyant ou n’affichent plus une solidité à toute épreuve, ça ne date pas de Samedi dernier !!! Mais avec nos yeux remplis de chauvinisme, et bercés par les discours à deux sous de ceux qui s’en mettent plein les poches à chaque participation à un tournoi international, nous refusons souvent de voir les failles de nos équipes quand les 3 points de la victoire sont au rendez vous.

    Beaucoup ici ont vanté la hargne, la volonté, l’envie retrouvées des Lions Indomptables au soir de la piètre qualification pour une énième CAN_ quel exploit !!!!_ aujourd’hui c’est la tête du sélectionneur qu’on veut ! L’Algérie l’a fait, mais un cinglant 3 vs 1 a suivi en faveur du Nigeria...

    Répondre à ce message

  • Le 14 novembre à 17:02, par ngbigben En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    @ Rasta : Cher frère,j’apprecie bien ton optimisme, j’admets que le Nigeria est battable, mais pendant que l’equipe du Nigeria est devenue plus forte sur le Papier avec Moses,Iwobi,Musa, Iheanacho, Michael etc.. l’equipe du Cameroun n’est qu’une pale copie des Lions de 2006, qui etait une equipe truffee de stars et de joueure evoluant en LIga, Calcio, Premier League etc.. L’equipe du Cameroun n’a aucun joueur sur le papier qui peut inquieter l’adaversaire, une equipe ou Moukandjo est la STAR ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 19:54, par Andreas En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    A partir du moment ou nous avons un entraineur dont je dirais 3e choix, alors la noue ne pouvons nous enprendre qu’a nous meme. Ceci etant pour tt entraineur de haut niveau ou alors qui a une bonne base du football moderne car les tactiques evoluent il est impossible de faire joueur un defenseur central comme milieu defensif pour la simple raison qu’aujourd’hui le poste de meneur de jeu qu’on appelait munero 10 avant n’existe plus trop car cette tache est confiee a un milieu relayeur ou 6. Ainsi a l’heure actuelle chez les lions peuvent jouer a ce poste Mbia-Alex Song-Mandjeck-Enoh-Djoum-Siani. Ngadeu est defenseur central et ne peut jouer ce role. J’ai commence au milieu car c’est la ou nous perdons tactiquement tous nos match pour la simple raison qu’il n ya pas un vrai relayeur entre la defense et l’attaque. Maintenant en defense pour les lateraux c’est pas le niveau de Wome ou Njitap avant mais Nyom et Oyongo peuvent mieux faire. La defense centrale a un probleme de compabilite et de performance. Au niveau competence Nkoulou est dans une meforme abeherante au point ou a Lyon il se retrouve non convoque par son entraineur,en plus Chedjou a le meme profil que lieu dont incompatible. Tu peux associer Ndageu-Chedjou puisque les Matip ne viennent plus hors la meilleure paire c’est Matip-Matip. je m’arrete la pour ajourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 19:47, par dezz En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    j’ avais deja dit anterieuremn que broos est tres tres null car tout son foot c ondoua fabrice .la defence es pas entrainer lattak ne marque pas.c nul.il passe son temp a faire les null ou les 1 -0 avec les plus faible ( moritani) et il se vente .il faut quil degag .lalgerie a fait null avk ns il ont changer de coach jui sur que biento il von mm encr changer celui ci.nous quesquon attend ? on peut r1 faire avec broos mm pa les quart de final de la can .on va encor rentrer avec les null comme a la can2015.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 10:19, par jean25 En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    Bonjour sans toute fois etre un Dieu ,je pense heumblement qu’on peut encore se qualifier.
    MR ABDOURAMAN HAMADOU. EST AU TAS. S’IL GAGNE LES 2 MATCHS SERONT ANNULES. ET ON RECOMMENCERA CES MATCHS.
    SUIVEZ MON REGARD. REFLECHISSEZ DESSUS. MR ABDOURAMAN AVAIT ANTICIPE EN ADRESSANT UNE LETTRE A LA FIFA POUR ANNULER CES MATCHS. ET LA FIFA A FERME L OIEL. DONC SI LE TAS DONNE RAISON ,,,,, CES MATCHS SERONT A REJOUER ET LE CAMEROUN POURRA CONVOQUER LES MEILLEURS PR BATTRE CES EQUIPES A NOTRE PORTE.
    PRIONS

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 09:16, par Rasta En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    S’il y avait encore un doute dans l’esprit de certains dans l’incapacité de Broos de nous amener à la CDM, le match contre la Zambie l’a définitivement montré. Ce qu’il faut à présent, c’est de ne plus lui laisser l’exclusivité de convoquer les joueurs. Il est clair que la logique de Broos, c’est de n’appeler que des joueurs sur qui il a un total contrôle, au lieu de faire l’équipe qui va nous amener à la CDM. Aujourd’hui il n’y a plus de temps à perdre. Pour aller à la CDM, il faut battre le Nigeria 2 fois. Ça on peut le faire. On l’a fait en 2006 face à une équipe Ivoirienne supérieure à celle du Nigeria d’aujourd’hui, sans compter l’ascendant psychologique qu’on a sur cette équipe. Il faut pour cela appeler Etoo, il faut appeler Kameni, il faut appeler Song. Il faut appeler Mbia, Matip, surtout lui garantir une place dans le 11 entrant. Il faut titulariser Choupo. S’il faut compter sur ce mec sans caractère pour appeler ces joueurs qui aujourd’hui sont indispensables, on peut dire adieu à la prochaine CDM. A Roko sait ce qu’il lui reste à faire.

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 08:56, par Nkouville En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    @Badoupassy,
    Je suis d’accord avec toi. J’ajoute juste que de tous nos attaquants d’hier, personne je dis bien PERSONNE n’a le génie ni le volume de jeu de Choupo. Allez-y voir le rapport entre lui et ...Salli !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:56, par T.kemnekeu En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    Ce chasseur d’anbang,il lui faut des astronautes et non des ramasseurs de boule.quel gâchis ! Un choupo à cette position, c’est un but. Pourquoi maintenir njie sur là pelouse pendant 80 minutes alors qu’il est transparent ?
    .

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre à 07:08, par badoupassy En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    Les zambiens ont trouvé chaussure à leur pointure. Avec nos joueurs plus que ordinaires , on ne pouvait s’attendre à mieux. Au lieu de fédérer nos forces, continuons d’exclure nos meilleurs talents sous des prétextes imaginaires de ceci ou cela. De frustrer les garçons comme Choupo Moting e soutenant l’imposture de l’entraineur contre eux, continuons de dire que Mbia voulait imposer son frère à l’équipe nationale, qu’il a mal parlé aux jeunes patati patata. Il y en a qui ont soutenu ici que Choupo ne savait pas bien fermer son couloir etc... Voilà des garçons et bien d’autres exclus capables de faire la différence sur une balle quoi qu’on dise. Là nous sommes éliminés clairement car cette équipe ne battra pas le Nigeria en Aller-retour. Nous allons limoger Broos et prendre un autre Toubab afin que les mêmes causes produisent les mêmes effets.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre à 23:41, par Franck En réponse à : Cameroun – Zambie : Les Lions s’éloignent un peu plus du Mondial 2018

    Le Coach : Au sortir du match contre l’Algérie Broos m’a donné la bonne impression de maîtriser son sujet tactiquement. Aujourd’hui j’ai été déçu de voir sa passivité sur le banc face à l’attitude de ses joueurs en sur le terrain qui n’ont jamais mis dans ce match le rythme nécessaire pour asphyxier l’adversaire et aller chercher la victoire. A voir ses joueur en 1re mi temps on aurait dit qu’ils abordaient le match pour éviter de le perdre et non pour le gagner.
    En laissant Njié sur le terrain jusqu’à la 80e minute je me suis demandé s’il ne voit pas qu’il a un joueur offensif sur le terrain qui ne réussit rien alors qu’il faut gagner ce match.
    Je pense qu’en tant que coach on doit avoir la capacité de réajuster le dispositif de son équipe en temps réel que ce soit en leur impulsant l’attitude de jeu à avoir ou en réajustant tout de suite le dispositif tactique dès qu’il se désorganise comme le ferait un Conté.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches