Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Cameroun – Gabon : le jeu et les joueurs

Camfoot

Les Lions Indomptables ont joué à se faire peur ce soir face au Gabon (0-0). Plusieurs fois ils ont frôlé le pire, mais grâce à un Fabrice Ondoa dans un grand soir, les filets sont restés vierges. Or en attaque, on ne peut pas dire que les Camerounais ont existé.

Le 22 janvier 2017
commentaires

Fabrice Ondoa : 7/10

Il aurait pu offrir un but au Gabon dès les premières secondes, mais il s’est réveillé ensuite et a fait un match extraordinaire. Si le Cameroun ne s’incline pas ce soir, c’est surtout grâce à ses superbes parades. Comme celle qui lui permet d’enlever cette balle de but en fin de partie (90e+4).

Faï Collins : 6/10

Menacé par la puissance physique d’Evouna ou de Ndong, il a tenu bon jusqu’au bout. Présent sur toute sa ligne, le latéral droit a brillé par des centres intéressants lors des contres. Sa bonne collaboration avec Bassogog a permis au Cameroun de créer le danger quelques fois.

Ambroise Oyongo : 6.5/10

Magistral dans son couloir gauche, le latéral camerounais a fait du mal à Bouanga qui a dû changer de côté en seconde période. Vif balle au pied et intelligent dans les duels, il a coupé de bons ballons avec des tacles bien mesurés.

Nicolas Nkoulou : 6,5/10

Son expérience a constituée l’une des forces de la défense camerounaise. Il a causé d’énormes problèmes à Aubameyang. Calme dans son jeu mais aussi solide qu’intelligent dans les duels, son expérience et ses qualités physiques ont suffi à repousser l’attaque adverse.

Adolph Teikeu : 6/10

Tranchant dans les duels, il n’a ménagé aucun effort pour défendre son camp. Sans compliquer son jeu, il a fait son job en dégageant de nombreux ballons. Il aurait pu donner deux passes de but à des joueurs gabonais, mais a vite corrigé ses erreurs en récupérant la balle.

Sébastien Siani : 5,5/10

Auteur d’une bonne première mi-temps, le milieu de terrain a ensuite mis la pédale douce après la pause. Peut-être à cause de son avertissement (17e). Balle au pied, il a fait tourner le jeu, mais sans véritablement briller dans la transmission vers l’avant. Plus défensif qu’offensif, il a créé le surnombre derrière, alors que Ngadeu jouait déjà ce rôle.

Michael Ngadeu : 6/10

Son rôle était appuyer la défense camerounaise en bloquant les contres gabonais au milieu de terrain. En sentinelle, il a veillé à ce que les Panthères ne s’installent pas totalement dans le camps camerounais.

Benjamin Moukandjo : 4,5/10

Le capitaine des Lions n’a pas vraiment existé dans ce match. Il termine la rencontre avec un total de …0 frappe cadrée. C’est à peine s’il a tiré deux fois en direction des filets de Didier Ovono.

Ndip Tambe : 3/10

Auteur d’un match brouillon, il a donné des arguments à ceux qui se sont opposés à sa titularisation. Tantôt invisible, et tantôt en retard sur certaines occasions, il n’a pas su garder son calme balle au pied. Il n’a fait que tirer, peu importe sa position.

Christian Bassogog : 5/10

Dangereux balle au pied, il a bien secoué les défenseurs gabonais dans le couloir droit, mais a manqué d’expérience face à Ecuélé Manga. Pas une seule fois il a tiré en direction des filets adverses. Il est remplacé à la 82e par Vincent Aboubakar (non noté) qui fêtait ses 25 ans ce soir.

Salli Edgar : 3/10

A l’image de Moukandjo, Salli Edgar a traversé le match comme une ombre. Jamais il n’a pesé ni au milieu de terrain, ni en attaque. Invisible pendant la première mi-temps, il montre son maillot en seconde en rentrant dans les chevilles de Bouanga. Il est remplacé par Jacques Zoua (75e, non noté).

Par Arthur Wandji, à Libreville


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches