Cameroun - Ethiopie : Noirceur au stade Huye de Butare

Une coupure brusque d’électricité au stade Huye à l’origine de cette interruption momentanée qui a perturbé la première mi-temps de la rencontre Cameroun - Ethiopie

Camfoot

Petite frayeur au stade de Huye de Butare au Rwanda ce jeudi 21 janvier 2016 lors du match Cameroun contre l’Ethiopie comptant pour la deuxième journée de la poule B. Alors que le Cameroun venait de bénéficier de son troisième corner de la partie à la 36ème minute plus exactement, la noirceur a fait son lit au stade de Huye de Butare. La frayeur s’est emparée un moment de l’enceinte, et on a craint que ce soit autre chose qu’une simple panne de courant. Heureusement.

Le 21 janvier 2016
commentaires

A l’origine de cet incident une coupure d’électricité qui a paralysé le stade. Durant environs cinq minutes, le jeu sera arrêté le temps de permettre au stade d’être à nouveau éclairé.

Pour se garder au chaud, les joueurs de l’équipe Éthiopienne vont effectuer les jeux de passes entre eux tandis que les poulains de Martin Ntoungou Mpilé regroupés dans leur camp, discutent entre eux pour réorganiser leur jeu qui semblait par moment assez décousu.

Dans les gradins, les supporters eux aussi dans le noir sont inquiets. Ils attendent le retour de l’électricité. Tandis que certains débout agitent les drapeaux, d’autres assis attendent avec impatience la reprise de la rencontre.

Dans le même temps, les concertations se multiplient entre les officiels de cette rencontre. A plusieurs reprises, le central de la partie regardera et son chrono, et les lampadaires chargées d’éclairer le stade comme pour incanter les cieux. La lumière se rétablira après quelques minutes et le jeu reprendra son cours.

HVN


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches