CMR - AFS : Une leçon de football pour la sélection camerounaise

Camfoot

Croisant le fer avec la sélection nationale d’Afrique du Sud de football féminin dans le cadre d’un match amical, l’équipe nationale militaire de football féminin a été battue par deux buts à zéro

Le 25 mars 2016
commentaires

« J’espère que le résultat définitif de ce match amical, n’augure pas celui qui oppose samedi à Limbé les Lions Indomptables du Cameroun à l’équipe des Bafana Bafana d’Afrique du Sud. Nous sommes venus soutenir l’équipe nationale militaire mais, on a été déçus », cette déclaration est de Faustin un habitué du stade de la réunification de Bépanda.

L’équipe conduite par Enow Ngatchou appelé en renfort il y a quelques semaines, n’a pas inscrit le moindre but. Elle n’a pas du tout inquiété Roxanne Kimberly Barker, le portier titulaire des Bagnanas Bagnanas très concentrée dans ses goals. Cette gardienne de but s’est contentée des longs ballons que balançaient les attaquantes de l’équipe nationale militaire encore à la recherche de leur repère.
Ce qui a suffisamment choqué la poignée de supporters mobilisés pour cette rencontre. Ces derniers ont d’ailleurs quitté le stade en espérant que les lionnes renverseront la tendance lundi prochain lors de la rencontre retour de ce match amical qui se joue du côté de Limbé lundi prochain.

Le match

Elle a débutée sur des chapeaux de roue avec une première domination des Bagnanas Bagnanas d’ Afrique du Sud. Bénéficiant coup sur coup de deux corners suite à la pression mise très tôt sur la défense camerounaise, les joueuses de Vera Pauw le coach sud africain, vont échouer sur l’axe de la défense camerounaise assez regroupée. Se sentant acculée, l’équipe camerounaise qui veut prendre la direction de cette rencontre va ressortir et s’organiser elle aussi.

Le jeu se densifie au milieu de terrain. Des actions dangereuses qui se multiplient de part et d’autres, la plus dangereuse qui intervient à la 23ème minute est en faveur de la sélection de l’Afrique du Sud.

Suite à une mauvaise relance de la défense camerounaise, Shiwe Octavia Nogwanya qui récupère le ballon, prend de court la défense camerounaise avant de manquer sa frappe. Seule devant Marthe Ogmahan le portier camerounais, elle ne cadre pas son tir. Devant cette véritable frayeur, le coach Enow repositionne ses joueuses. Mais, pas pour longtemps.

Car, l’Afrique du Sud ouvre la marque 20 minutes après. Sur une phase de jeu bien élaborée par les Bagnanas bagnanas, Shiwe Octavia Nogwanya à l’entrée de la surface de réparation reprend d’une frappe puissante la balle renvoyée des poings par le portier camerounais. Ayant dans un premier temps renvoyé des poings la frappe puissante de Jane Refiloe, Marthe Ogmahan le portier camerounais encore au sol, a assisté impuissante à l’ouverture du score. C’est sur ce score que les deux clubs vont à la mi-temps.

A la reprise, les Sud-africaines bien en jambe manquent de saler l’addition. Profitant d’une sortie hasardeuse du portier camerounais, le lobe de Shiwe Octavia Nogwanya que l’on croyait dans les filets passe plutôt au-dessus de la barre transversale. La réaction camerounaise est de courte durée. Pris en tenaille par le dispositif sud-africain bien en place, les joueuses camerounaises ne peuvent rien. Elles subissent le jeu et encaissent un second but (72ème). Suite à une succession de une-deux entre Leborhang Ester ,Thembi Christina, Linda Maseramane entrée en cours de jeux bat à la vitesse Isis Sonkeng et Liapoe Glady avant d’inscrire le second but de son pays.

C’est sur ce score de deux à zéro en faveur de la sélection féminine de football de l’Afrique du Sud que cette rencontre va s’achever. Les lionnes devront donc bien réviser leurs leçons avant le match retour prévu lundi prochain.

HVN


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches