CAN 2016 : Bassira Touré, l’arme fatale du Mali

Camfoot

Agée de 26 ans l’attaquante de l’AS Mande (club de première division du Mali), Bassira Toure alias « Bass » adore faire trembler les filets. Les gardiennes adverses l’ont appris à leurs dépens. Au cours de la dernière saison sportive, Bass a survolé le classement des meilleures gâchettes du championnat malien de football féminin, en remportant le prix de la meilleure buteuse grâce à ses 41 réalisations. La deuxième au classement n’a pu en inscrire que 32.

Le 21 octobre 2016
commentaires

Elle a reçu son prix le samedi 15 octobre dernier dans un hôtel huppé de Bamako. C’est donc avec le moral d’acier que cette jeune dame arborera la coupe d’Afrique des nations de football féminin (Cameroun 2016), avec la sélection du Mali dont elle est l’attaquante vedette. Surtout qu’il sera question pour elle de poursuivre son épopée dans un sport qu’elle embrasse alors qu’elle est encore gamine. Née le 6 janvier 1990 à Bamako, Bassira Touré entre en contact avec un ballon de football à l’âge de 7 ans. Aussitôt, se crée un électrochoc qui l’amène à ne plus se séparer du ballon. Au Mali, elle est présentée comme une joueuse aux qualités techniques stratosphériques. « Dotée d’une technique hors norme, la native de Bozola (un quartier de Bamako) a été conduite par ses parents au club de la commune IV du district de Bamako, l’AS Mandé en 2003 » décline Footmali. Détectée par le sélectionneur des Aigles dames du Mali, elle intègre la sélection en 2007 alors qu’elle est âgée de 17 ans. Après les Can féminines Guinée Equatoriale 2008 et Afrique du Sud 2010, « la machine à buts » s’apprête à jouer sa troisième Can dont la phase finale est prévue du 19 novembre au 3 décembre prochain au Cameroun. Après avoir aidé les Aigles Dames à renouer avec la CAN après six années d’absence, Bassira Touré a fait du championnat national féminin qui est à sa première édition, son jardin dans les rangs de l’AS Mandé. Ses 41 buts en 16 matches joués en sont une belle preuve. Avec la sélection nationale, la canonnière du Mandé compte aussi 8 réalisations. Depuis le DEF (Diplôme d’Etudes Fondamental) décroché en 2014 à l’école UGCA de Bozola, Bassira a tout abandonné au profit du football.

Briller au Cameroun

Désignée meilleure buteuse pour la 2e fois de suite par la Femafoot en 2 éditions de "Nuit du Malifoot", Bassira Touré qui a déjà remporté le même trophée à plusieurs reprises lors des distinctions par d’autres associations se réjouit de cette récompense mais ambitionne grand pour sa carrière. « Cette récompense est tout sauf une surprise. Ça fait longtemps que je remporte le même prix. Mais qu’à cela ne tienne, je remercie les organisateurs pour cette cérémonie qui nous encourage davantage. Désormais je tiens à faire une bonne prestation lors de la CAN au Cameroun durant laquelle je compte également briller pour pouvoir décrocher un contrat professionnel » a-t-elle expliqué au micro de footmali.com.

Gaël Tadj, avec Footmali.com


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches