CAMGAM : les choses sérieuses commencent

Camfoot

Les Lions Indomptables reprennent du service ce lundi. Hugo Broos et ses joueurs se regroupent dès ce lundi au Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo, en vue du dernier match des éliminatoires de la CAN 2017.

Le 29 août 2016
commentaires

Les Lions sont en cage. Les joueurs de l’équipe nationale fanion débutent ce lundi, la préparation du match de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 qui va les opposer à la Gambie, et du duel en amical avec le Gabon, respectivement prévus les 03 et 06 septembre prochain, au stade Omnisports de Limbé. Deux matchs plus ou moins sans enjeu pour le sélectionneur Hugo Broos, qui a remanié son effectif. « Le grand travail a été fait : on est qualifié pour la CAN 2017. Pour ces deux matchs qui arrivent, j’ai l’occasion de faire jouer des joueurs qui n’ont pas été très utilisés lors des derniers matchs, et aussi de faire des expériences », a expliqué le tacticien belge le soir de la publication de sa liste des 23, il y a une semaine.

Pendant les cinq premiers jours du stage, les Lions Indomptables seront regroupés au Centre d’excellence de la Confédération africaine de football (CAF) à Mbankomo, une banlieue proche de Yaoundé. Le menu de cette première phase de mise au vert est relativement léger. Le but étant visiblement de régénérer ces joueurs qui ont pour la plupart disputé un dernier match de championnat dimanche, d’effectuer des tests physiques et de leur apprendre rapidement à jouer ensemble ; puisque la beaucoup d’entre eux ont rarement joué dans un même groupe. Il y aura donc au programme, deux séances de décrassage, quatre séances d’entraînement, et une séance de visionnage des matchs des deux prochains adversaires du Cameroun.

Le regroupement de Mbankomo s’achèvera alors jeudi prochain, par le départ pour Limbe où la sélection va également travailler dans la discipline et la concentration. Parce qu’Hugo Broos vise (quand même) la victoire. « Je veux gagner disait l’entraîneur, même s’il n’y a pas tellement d’enjeu avec la qualification qu’on a acquise après la Mauritanie. J’aime la victoire, je n’aime pas perdre ». Or comme à chaque regroupement, les arrivées des joueurs se feront en compte-gouttes.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches