CAMGAM : le message du public de Limbe aux Lions

Camfoot

A une heure du duel entre l’équipe nationale du Cameroun et son homologue de la Gambie, pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, les populations de la ville de Limbe sont mobilisées. Elles n’ont qu’un souhait : que les Lions Indomptables leur offre une victoire à la maison.

Le 3 septembre 2016
commentaires

Ce samedi sera jour de fête à Limbe, si les Lions domptent les Scorpions de Gambie, lors du match de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. C’est une promesse faite par tous les supporters camerounais que notre reporter a rencontrer ce samedi à Limbe, où va se tenir la rencontre. Pour chacun d’entre eux, les coéquipiers de Stéphane Mbia ne peuvent leur offrir meilleur cadeau qu’une victoire. « Contre l’Afrique du Sud, je n’avais pas été déçu, mais on aurait aimé avoir une victoire. Mais ce n’est pas grave, aujourd’hui, je suis sûr que les Lions vont se rattraper », espère Divine, fan de Clinton Njie qui regrette l’absence de son idole. « J’aurais aimé que Clinton soit là, mais il a aussi bien fait en assurant d’abord son avenir avec l’Olympique de Marseille », ajoute-t-il.

Comme Divine, plusieurs supporters croisent les doigts pour une victoire. « Si le Cameroun perd, je serai très malheureuse. C’est ma première fois de venir au stade. Il faut qu’on gagne, sinon je ne sais pas si j’aurai encore le courage de venir au stade regarder un match », lance Honorine à quelques minutes de ce match sans « enjeu » pour les deux équipes qui espèrent tout de même produire du beau jeu, marquer des buts, et servir un spectacle alléchant au public. L’entraîneur de la sélection camerounaise l’a dit : c’est un match qui va lui permettre de faire quelques expériences, tester des joueurs afin de voir lesquels d’entre eux sont « dignes » de poursuivre l’aventure avec les Lions Indomptables.

Or, conforté par son envie de voir de nouveaux joueurs à l’œuvre comme Faï Collins, Michael Ngadeu, Arnaud Djoum et Ndip Tambe, les quatre bleus qu’il va aligner cet après-midi, Hugo Broos a tourné tout son effectif, mais sans écarter de vue la victoire. « Tout le monde aura sa chance, tout le monde aura le même nombre de minutes à jouer. On peut ne pas tenir compte des résultats sur le terrain, mais je préfère la victoire », a indiqué l’entraîneur en conférence de presse, mardi dernier. Sans Nicolas Nkoulou, Aurélien Chedjou, Georges Mandjeck, Vincent Aboubakar et Clinton Njie, les hommes d’Hugo Broos doivent se surpasser pour atteindre leur objectif, offrir une belle fête au public de Limbe.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches