Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

Camfoot

Le président de la Confédération africaine de football a procédé avec son Comité exécutif, réuni ce lundi 8 mai 2017 à l’hôtel Sheraton de Manama, à une répartition de postes dans les Comités et Commissions de l’instance. Aucun Camerounais ne faisant partie des promus.

Le 9 mai 2017
commentaires

Qu’a bien pu faire Issa Hayatou, pour que le Cameroun soit autant oublié lors des prises de décisions importantes, à la Confédération africaine de football (CAF) ? Ce n’est pas à Tombi A Roko de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) qu’il faut poser la question. Tant il parait visible que le nouveau patron du footbaecrirell africain est décidé à ne pas solliciter le pays de Roger Milla pour un quelconque poste au sein de l’instance qu’il dirige depuis près de deux mois et demi. La preuve ? Le Malgache et son Comité exécutif se sont réunis ce lundi 8 mai 2017 à l’hôtel Sheraton de Manama.

A l’issue des travaux, plusieurs personnalités dont des présidents de Fédérations membres, exceptés ceux venant du Cameroun, se sont vus coopter au sein de Comités et Commissions de la CAF. Illustration : conformément aux statuts, Ahmad Ahmad a proposé deux vice-présidents notamment, Kwesi Nyantakyi (Ghana) et Constant Omari Selemani (RD Congo) qui ont été approuvés par acclamations. Ahmad Ahamd a aussi proposé, et le Comité a approuvé, la cooptation de deux membres au Comité exécutif de la CAF à savoir : Moses Magogo (président de la Fédération de l’Ouganda) et Ahmed Yahya (président de la Fédération de Mauritanie).

De la même manière, le président de la CAF a proposé, et le Comité a approuvé, la mise sur pied de deux commissions ad hoc dont une chargée de la de réforme des statuts et l’autre, des rémunérations, toutes composées essentiellement de présidents de Fédérations parmi lesquels ne figure aucun encore Camerounais. Pareil au sein des Commissions permanentes de la CAF où, des présidents et vice-présidents ont également été nommés.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 10 mai à 11:02, par stesicm En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

    Connaissant l’aura du Cameroun du football sur l’échiquier continental, il est quand même à une moindre mesure, incomprehensible qu’aucun Camerounais n’occupe un des nombreux postes de ces differentes commissions. Chose encore plus curieuse, certains des membres heureux, majoritairement originaires de l’Afrique ostrale, sub-équatoriale et un peu du Nord, cumulent des postes.

    En exception de 1, 2 ou maxi 3 noms, Les pays issus de l’afrique d’expression francaise ont été oubliés.

    Si éffectivement le gouvernement ne prends pas ce probleme à bras le corps, les conséquences de cette situation peuvent être graves. Hors mis l’illégalité supposée ou la légalité présumée de Tombi, Mr. Ahmad a un problème avec le système Ayatou. D ?ailleurs, la Commission de la revision des Status et celle des rénummérations en disent long sur ses intentions. Tout ce qui rime avec Ayatou et tous ses anciens copains d’expression francaise ont été oubliés, exceptés 1 ou 2.

    Une chose est donc sure. Le Cameroun doit serrer la ceinture. Souvenez-vous au temps d’Ayatou. Pour les éliminatoires de la CM2010 en AFDS, le Cameroun étant premier de son groupe apès deux journées jouées s’était vu retirer 6 points pour, je crois, ingerence des dirigeants Camerounais dans la gestion de la fecafoot. Dieu merci, cette décision a été retirée. Croyez-vous que sous Ahmad, on aurait eu une telle chance ? Que non ! Alors, la CAN 2019 va être une pillule difficile à avaler.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 23:07, par bamyaben En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

    Que font les dirigeants camerounais face à ce mépris ?
    Mais ils sont où pour faire entendre leur voix et défendre leurs intérêts ?
    La suite logique de ce processus d’exclusion sera de faire disparaitre par tous les moyens les équipes nationales camerounaises de toutes les compétitions continentales et mondiales.
    On verra dans les prochains jours des arbitres spécialement montés pour finir ce travail sur les terrains.
    Les dirigeants camerounais doivent faire entendre leur voix et prendre ce problème à bras le corps avant qu’il ne s’aggrave et ne devienne difficile à résoudre.

    Nous ne pouvons que nous en prendre à nous mêmes.
    Issa hayatou est resté combien d’années à le tête de cette confédération ?
    N’avait-il pas eu le temps de s’entourer de ses compatriotes les plus méritants au sein des divers organes de cette structure ?

    La piètre gestion du football camerounais et les images traumatisantes véhiculées de par le monde à chacune des sorties des nos équipes nationales hors de nos frontières depuis 1990 ne peuvent que contribuer à discréditer et sous-estimer nos piètres et arrogants dirigeants qui sont les seuls à ignorer non seulement le génie et le talent des leurs mais aussi le degré de la haine qu’ils ont nourri et attisé à l’encontre des camerounais.

    • Le 9 mai à 23:09, par bamyaben En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

      Depuis les 90, chacune de nos participations à une compétitions internationale est l’occasion d’étaler aux yeux du monde entier nos tares, notre incompétence et jeter l’opprobre non seulement sur le peuple camerounais mais sur tout un continent dont nous sommes sensés être les dignes représentants.
      Le récent bruxellegate est la parfaite illustration de cet état d’abjection, d’avilissement dans lequel nous vivons inconsciemment depuis toujours.
      Un champion d’Afrique qui se fait expulser manu militari comme un vulgaire et subalterne voleur d’un restaurant avant un match international faute d’avoir payé l’addition.
      Il faut être irresponsable et inconscient pour ne pas mesurer la portée de ces fautes graves qui nuisent non seulement à l’image du pays mais aussi à celle de tout un continent.

    • Le 9 mai à 23:12, par bamyaben En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

      Beaucoup de pays africains souhaiteraient avoir des brillants enfants comme les camerounais pour conquérir le monde. Si on donne aux pays comme le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, l’Afrique du sud, la Guinée-équatoriale, le Gabon, le Sénégal, etc..., les enfants talentueux et géniaux comme les camerounais, ils seraient déjà champion du monde de football et ceci depuis les années 1990.

      Je vous avais dit sur ce site que Issa Hayatou était le bouclier qui depuis les années 1990 protégeait le Cameroun contre les pires sanctions de la FIFA et de la CAF, maintenant qu’il n’est plus là il faudra être méfiant et doubler de vigilance car nous volons à vue sans aucune protection radar.

    • Le 10 mai à 10:51, par stesicm En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

      @Bamyaben,
      « Que font les dirigeants camerounais face à ce mépris ? »

      Bonne question : Là on ne les voit nul part, mais si un Camerounais vient à être nommé quelque part dans le monde à un poste prestigieux ou stratégique, comme la nommination tout recente d’une Camerounaise à la tête d’une commission importante de l’ONU, « ces gouvernards » viendront nous dire que c’est le fruit de la bonne diplomatie Camerounaise conduite de mains de maître par Paul Biya himself.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:21, par DannyDan En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

    Errata :
    L’acteur qui incarne Pablo Escobar*

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:13, par DannyDan En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

    1) Tombi est un president illegitime. Mr Ahmad ne peut pas travailler avec le mec tant que le litige contre la fecafoot ne sera pas resolu.

    2) Notre frere Iya etait la pendant 30 ans et il nous a couvert a plusieurs reprise. Pourquoi vous vous plaignez maintenant.

    Vous n’avez encore rien vu. On va nous retirer cette CAN 2019 pour la simple raison que le Cameroun n’est tout simplement pas pret et ne le sera pas a temps. Cela allait presqu’etre le cas pour la CAN feminine, mais notre frere etait la. Maintenant vous allez voir le piment.

    Comment disait l’acteur qui incarne Pablo Picasso dans la serie Narcos... « Las mentiras son necessarias cuando la verdad es muy dificil de creer. » - les mensonges sont necessaires quand la verite est tres difficile a croire.

    Continuez a vous mentir

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:59, par winner En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

    Comment Hamad peut coopter des corrompus dans ses commissions et comités. La lecture est simple. Hamad sait que TOMBI n’est pas le Président de la fécafoot, cela ne sert à rien de le coopter. Il sait que toute l’équipe à Tsinga va sortir, la fifa a anticipé sur le verdict qui sera rendu en Suisse et en interne, tous les membres de la FIFa savent que la fédération camerounaise n’a pas de président. La réunion du 8 juin sera de dire à TOMBI de rester tranquille, parce que l’élection avait été annulée, c’est simple et clair

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 08:51, par McVénus En réponse à : CAF : comment Ahmad ignore le Cameroun

    il n’y a rien se surprenant dans la démarche du nouveau président de la CAF il est conscient que le Cameroun n’a pas un président légitime à la tête de sa fédération . par conséquent toute l’équipe est illégitime . si l’on comprend la dynamique dans laquelle il oriente son travail ses actes sont justifiés. il ne veut pas travailler avec des dirigeants illégaux . et nous savons que dans ces organismes ( CAF, FIFA ET AUTRES ) ce ne sont pas des personnes qui sont représentées mais des fédérations. Nous dirons merci à notre ministre de l’éducation pour avoir supporté l’imposture du président actuel de la fédération et ce n’est pas tout. comme disent les anglais WAIT AND SEE

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches