Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Bidoung Mkpwatt : le pyromane devenu pompier

Camfoot

Quand on écoute les propos de ce ministre de la République du Cameroun tels que prononcés ce vendredi lors de la conférence de presse qu’il a offerte pour faire suite à la mise en place du nouveau comité de normalisation, on peut penser un instant qu’il est celui qu’il fallait à ce poste à ce moment charnière de l’histoire de la nation. D’un ton empreint de solennité, il prononce méthodiquement les parole du discours écrit pour la circonstance.

Le 26 août 2017
commentaires

Pourtant c’est bien lui qui a légitimé, au détriment des décisions de justice qu’il est sensé protéger, l’ensemble du processus électoral du comité de normalisation de Joseph Owona.

Mais comment en est-on arrivé là ? Qu’est-ce qui peut justifier qu’un ministre de la République décide par un simple communiqué et que cela ait préséance sur ce qui est supposé être le troisième pouvoir ? N’est-ce pas un scandale ? Quel courage donc qu’il se soit présenté toute honte bue, devant le parterre de journaliste, pour prononcer ce discours dont on a de la peine que ce soit lui qui l’ai rédigé ?

L’intégralité de son discours de circonstance, en audio et texte.

2017-08-25-audio-00016142a

<span class="caps">JPEG</span> - 565.2 ko

<span class="caps">JPEG</span> - 660 ko


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches