• Accueil
  • Actualités
  • Bidoung Mkpatt : « conscient du retard qu’accuse notre pays… »

Bidoung Mkpatt : « conscient du retard qu’accuse notre pays… »

Camfoot

Le ministre des Sports et de l’éducation physique a encore servi un de ses discours crus samedi, à l’occasion de la cérémonie officielle de réception et de baptême du stade Omnisports de Bafoussam. Heureux de présider cette « fête », Pierre Bidoung Mkpatt a reconnu que le Cameroun est loin de certains pays, dans le domaine des infrastructures sportives.

Le 1er mai 2016
commentaires

Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt n’a pas tari d’éloges au le chef de l’Etat dont il vante l’implication dans le programme de construction d’infrastructures sportives au Cameroun. « La question des infrastructures sportives est une préoccupation importante pour l’Etat, dans son exaltante tache de promotion des activités sportives et de l’éducation physique qui nécessite la mise en place d’infrastructures adéquates », a indiqué le ministre des Sports et de l’éducation physique samedi, lors de la cérémonie officielle de réception et de baptême du stade Omnisports de Bafoussam.

« Conscient du retard qu’accuse notre pays dans ce domaine », le patron des Sports camerounais a tout de même voulu se montrer rassurant. « Le gouvernement, sous la très haute impulsion du président de la République et la coordination du premier ministre, chef du gouvernement, a mis en place des stratégies et des programmes destinés à doter le Cameroun d’infrastructures à la dimension de ses performances sportives », a-t-il ajouté. A cet égard, « le programme national de développement d’infrastructures sportives continue de se déployer dit-il encore, et sa redynamisation est en cours, en vue de son développement optimal sur le terrain ». Se référant au Limbe Omnisports Stadium qui a été inauguré il y a quelques mois, et de celui de Bafoussam nouvellement réceptionné, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt n’a pas caché sa joie et sa reconnaissance envers tous les acteurs clés de la mise en œuvre de ce joyau architectural.

« Il s’est agi de la fête certes dit-il, pour la réception et le baptême de ce nouveau stade », mais aussi « de la fête rassemblant dans l’allégresse et la communion des esprits, des compatriotes partageant les mêmes aspirations, les mêmes espérances, les mêmes préoccupations, et surtout qui sont soucieux d’affiner leur bonheur de vivre ensemble ». Pour mémoire, le stade Omnisports de Bafoussam possède une capacité de 20 000 places assises. Il a été construit prioritairement dans le but de servir de cadre, aux rencontres de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que va organiser le Cameroun en 2019.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches