Glo-Caf Awards 2015 : Yaya Touré tacle Aubameyang et la CAF

Camfoot

Le capitaine des Eléphants se serait attendu à ce que ce soit encore lui qui reçoive le prix de meilleur joueur africain de l’année 2015, décerné jeudi par la Confédération africaine de football (CAF). Mais c’est la deuxième place qui lui a été réservée, derrière Pierre-Emerick Aubameyang. Déçu, le milieu de terrain ivoirien a exprimé toute sa frustration au micro de rfi. « Nous, les Africains, nous ne montrons pas que l’Afrique est importante à nos yeux », a-t-il déclaré au sortir de la cérémonie.

Le 8 janvier 2016
commentaires

La victoire de l’attaquant gabonais de Dortmund a provoqué la rancœur de Yaya Touré. « Je suis beaucoup beaucoup déçu (sic), lance le meilleur joueur africain des quatre précédentes éditions. C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte, qu’elle ne donne pas d’importance aux choses africaines ! ». L’Ivoirien espérait en effet que son sacre avec la Côte d’Ivoire lors de la CAN 2015 en Guinée Equatoriale suffise, à convaincre la majorité des votants en sa faveur. Pierre-Emerick Aubameyang ayant été éliminé au premier tour de cette compétition avec les Panthères du Gabon. « Je crois que c’est ce qui fait la honte de l’Afrique. Car se comporter de la sorte, c’est indécent ! Mais qu’est-ce qu’on peut faire ? Nous, les Africains, nous ne montrons pas que l’Afrique est importante à nos yeux. Nous privilégions plus l’extérieur que notre propre continent. C’est ce qui est lamentable ! », ajoute-t-il.

« Même la Fifa […] ne ferait pas ça ! »

Yaya Touré s’insurge principalement contre le fait que le lauréat Gabonais ait été élu devant lui, alors que ce dernier n’a glané aucun trophée en 2015. Dans sa colère, le milieu de terrain de Manchester City n’a pas loupé la CAF. « La Fifa, même avec toutes les histoires de corruption ne ferait pas ça ! […] Je crois qu’aujourd’hui, avec ce qui s’est passé, la CAF va y passer aussi », espère le quadruple Ballon d’or africain. Interrogé sur son avenir, Yaya Touré lâche : « Yaya va s’occuper de Yaya et laisser l’Afrique se débrouiller. Comme on me le dit souvent, il ne faut pas trop s’occuper de l’Afrique parce que l’Afrique sera la première à te lâcher ! ». Et de conclure : « quand je vais rentrer en Europe, beaucoup de questions vont être posées. Je crois que je vais être obligé de répondre. Comme je suis quelqu’un d’honnête, je dirai toujours la vérité ». Yaya Touré est vraiment fâché !

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches