Anatole Abang vers les sommets ?

Camfoot

Les Etats-Unis d’Amérique ne l’auront plus. C’est un Lion désormais. A seulement 19 ans, Anatole Abang, 21 apparitions et 6 buts toutes compétitions confondues sous les couleurs des New York Red bulls depuis son arrivée en Major League Soccer (MLS) le 5 mars 2015, va vivre sa première expérience avec la sélection fanion du Cameroun.

Le 11 mars 2016
commentaires

Le jeune attaquant formé à l’AS Fortuna de Yaoundé a été convoqué en vue de la double confrontation avec l’Afrique du Sud les 26 et 29 mars prochains, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. Joint par camfoot, le joueur n’en revenait pas. « La nouvelle m’a beaucoup surpris. Je n’y croyais pas au début », dit-il, la voix encore pleine d’émotion. « C’est une joie immense pour moi dit-il, d’être convoqué en sélection fanion de mon pays. Cela prouve que j’ai un potentiel qui peut servir ». Mais malgré la joie qui l’anime depuis ce matin du jeudi 10 mars 2016, le natif de Yaoundé préfère rester concentré. « Ce n’est pas une victoire d’être convoqué en sélection nationale, mais un mérite, puis un devoir quand on y est. C’est le début d’une autre histoire et je sais que j’ai encore tellement de choses à apprendre », indique le joueur.

Broos : « un joueur talentueux  »

Anatole sera bel et bien au stage, et il espère surtout tirer profit de ce moment à passer avec ses « grand-frères  ». « J’espère apprendre beaucoup surtout sur le plan de l’humilité, a-t-il confié. Je crois que c’est la clé de la réussite. Je vais continuer de travailler dur afin de ne décevoir personne, même après les Lions ». Ce petit prodige qui a commencé à faire parler de lui dès son arrivée aux Etats-Unis d’Amérique a tapé dans l’œil d’Hugo Broos qui pense que l’avenir pourrait se faire avec des joueurs de sa trempe. « Quand j’ai fait la liste, j’ai tenu compte du fait qu’il nous faut des jeunes joueurs pour penser à l’avenir. J’ai à cette occasion pensé à Anatole Abang, Ngwen, le gardien Onana etc. », indique le tacticien belge qui voit en Anatole Abang un joueur capable d’assurer en cas de nouveaux forfaits. « C’est vrai qu’il y a Choupo-Moting et Benjamin Moukandjo dont nous allons voir s’ils sont prêts pour la semaine prochaine. Mais je me suis dit que s’ils ne sont pas là, c’est mieux de prendre un jeune joueur talentueux, avec de bonnes qualités », a-t-il expliqué. Notons qu’avant cette convocation, Anatole Abang était jusqu’ici international U20 camerounais.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches