Vie dans la tanière

Allan Nyom et l’évangile des faux bonds

Camfoot

Convoqué pour disputer le match contre le Niger en septembre dernier, le défenseur de Watford en Angleterre avait finalement abandonné le groupe à la veille du voyage pour Niamey. Plus grave, le staff l’avait accusé d’avoir perçu la prime de présence avant de brandir une raison cousue de fil blanc pour justifier son renoncement de dernière minute. La récurrence de ses faux bonds à la sélection nationale a poussé les responsables de la Fécafoot à conclure à une mauvaise foi.

Le 14 mars 2016
commentaires

Contrairement à Joël Matip, Nyom a été purement et simplement été écarté du Onze national sans raison et sans élégance au lendemain de l’expédition foireuse au Brésil. Pour des raisons qu’on ignore, le défenseur latéral, crédité d’un très beau match face au pays hôte, avait été répudié. Sous cape, il se disait qu’on l’accusait d’avoir été de mèche avec les instigateurs de la contestation au sein d’une tanière empoisonnée. Toute chose que les dirigeants du football camerounais, qui, sommés par le Chef de l’Etat, d’ouvrir une enquête sur la déconvenue des fauves au Brésil non sans en punir les concernés, n’avaient pas à hésiter à ouvrir une chasse aux sorcières. Nyom quoique parfois un peu violent, était alors présenté comme l’agneau du sacrifice. Mais, le talentueux défenseur ne s’était pas pour autant résigner. A force d’abnégation, de persévérance et de générosité dans l’effort, il a attendu jusqu’à ce fameux soir du lundi 24 août 2015 où son nom figurait à nouveau dans la liste des heureux élus. Alexandre Belinga avait pensé à lui.

Prime de présence

Mais quelques heures avant le départ pour Niamey, une note d’information du Team press officer, Vincent de Paul Atangana posté sur son mur facebook annonçait le malaise. « (…) Le défenseur latéral, Allan Nyom, a brusquement abandonné ses co-équipiers, sous le prétexte que son club n’a pas reçu la convocation et qu’il serait menacé par les responsables du club ». Et le patron de la communication autour des fauves de souligner pour le déplorer, que l’attitude du défenseur a surpris le staff technique et surtout les responsables administratifs de l’équipe nationale. Pourquoi ?

En effet, détaillait-il, « deux courriers ont en effet été adressés au club à l’adresse habituelle. C’est d’ailleurs sur la base de ces courriers que le défenseur des Lions Indomptables s’est présenté au lieu du stage et a bénéficié des mêmes avantages que tous les joueurs (prime de présence, équipement, etc.). Il faut rappeler que lors du stage préparatoire du match contre la Gambie, le même joueur avait déjà prétexté que la venue imminente d’un nouveau-né dans son foyer ne lui permettait pas de rejoindre les autres joueurs au lieu du regroupement. Lors de la période Fifa du mois d’octobre, Allan Nyom s’est présenté en Belgique, a touché la prime de présence et pris les équipements, et s’en est allé promettant de revenir. Il a finalement été absent ». Et le Tpo de conclure que face à ce comportement reprochable du défenseur de Watford les responsables de la Fécafoot devraient prendre des sanctions à son encontre. Après avoir essuyé cet affront, acceptera-t-il de jouer cette fois ou servira-t-il au sélectionneur un nouveau faux bond ? Mystère !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 14 mars à 15:52, par georgy En réponse à : Allan Nyom et l’évangile des faux bonds

    Hey ..
    Moi Je crois qu’a un moment donne de Norte vie nous devions etre un peu serieux et eviter des polemiques qui peuvent au lieu d’arrager les choses, ou motiver le joueur Venir plus tot l’enerver ...Avions nous reellement besoin d’un rappel de ce qui s’etait passer surtout que personne n’est certain de la verite.c’est du passé on n’avance ....Moi je pense pour ma part que si le tecnnicien belge l’a encore convoque c’est parcequ’il y a une verite que nous ignorons...Je connais les Camerounais ...bien des choses a vous

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches