Affaire Samuel Nlend : Union de Douala contre-attaque

Camfoot

La Direction du club a annoncé une conférence de presse ce vendredi. Le principal point à l’ordre du jour étant, la réaction du club, suite au transfert avorté de son attaquant, Samuel Nlend à l’Ittihad d’Alexandrie, quatre jours après sa signature.

Le 2 septembre 2016
commentaires

Enfin, l’Union de Douala va rompre le silence. Le club des Nassaras va dire sa part de vérité sur le transfert avorté de Samuel Nlend vers le club d’Ittihad d’Alexandrie en Egypte, quatre jours après sa signature de contrat. Ce sera ce vendredi au cours d’une conférence de presse durant laquelle, le club de Franck Happi devrait « faire des révélations » sur cette affaire rocambolesque.

Après avoir en effet paraphé un contrat de trois ans dans cette équipe le 25 août dernier, l’international amateur camerounais a vu son bail résilié de manière brutale par ses dirigeants qui l’accusent implicitement d’être une menace pour la santé de l’équipe égyptienne. Une raison que contestent le joueur et les dirigeants de l’Union de Douala qui promettent une réaction forte. Le Syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc) est prêt à entrer dans la bataille. Affaire à suivre.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches