Affaire Ebosse

La presse Algérienne répond à Hugo Broos

Camfoot

« Moi j’ai vu un joueur se faire assassiner devant mes yeux : Albert Ebossé. » Hugo Broos a expliqué que son départ précipité de la JSK était dû non seulement à l’ingérence des dirigeants dans les choix tactiques, mais aussi à la violence des supporters qu’il accuse d’avoir assassiné l’attaquant camerounais. Un message qui n’est pas tombé dans les oreilles de sourd puisque Le Buteur, un journal populaire, répond au nouveau sélectionneur des Lions Indomptables.

Le 19 février 2016
commentaires

<span class="caps">JPEG</span> - 226.2 ko
<span class="caps">JPEG</span> - 253.8 ko


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches