Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Abdouraman : « nous avons décidé de contester cette sentence »

Affaire Fécafoot/Etoile filante

Abdouraman : « nous avons décidé de contester cette sentence »

Camfoot

Suite à l’annonce du verdict du TAS, Abdouraman Hamadou Baba s’est exprimé sur sa page Facebook.

Le 27 février 2017
commentaires

« Le TAS vient de vient de rendre sa sentence dans la procédure concernant l’identité de Président intérimaire de la FECAFOOT.

L’Arbitre Unique estime que l’appel a été déposé hors délai en considérant que le délai d’appel des décisions de la CCA est de 20 jours prévus aux Statuts du CNOSC au lieu de 21 jours comme le prévoit le Code des Procédures de la CCA !

Cependant, le TAS me reconnaît la qualité de Président d’Etoile Filante de Garoua et confirme l’annulation des élections organisées à la FECAFOOT du 28 août au 28 septembre 2015 et précise implicitement qu’il appartient à notre gouvernement de faire exécuter la décision de la CCA du 12 novembre 2015 !

En attendant l’issue de la Procédure contre la FIFA qui vise le même objet, nous avons décidé de contesté cette sentence devant le Tribunal fédéral suisse dès cette semaine dans la mesure où nous sommes dans une configuration qui autorise la saisine de ce tribunal en dernier ressort...

La lutte continue. »


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 28 février à 01:18, par vipau82 En réponse à : Abdouraman : « nous avons décidé de contester cette sentence »

    M. Abdouraman sort largement vainqueur dans cette première manche. Maintenant que le TAS a réitéré que la dernière élection était fausse, il lui appartient maintenant de saisir aussi les autorités judiciaires du Cameroun.
    Je pense que le TAS évoque les délais qui ne seraient pas respectés comme une échappatoire. En réalité quand un dossier est hors délai en droit on ne le traite même pas, puisqu’on dit qu’il est irrecevable. J’espère vraiment que le gouvernement et notamment le ministère des sports saura faire preuve de fair-play en organisant de nouvelles élections sans comité de normalisation. Le football camerounais a besoin de stabilité et il faut le remettre entre les mains des gens qui ont joués au football.
    Du courage Abdouraman, tout le Cameroun est avec toi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 00:59, par Patrico En réponse à : Abdouraman : « nous avons décidé de contester cette sentence »

    M.Abdouraman quand je lis cette sentence, elle vous est globalement favorable, il me semble au delà,de la contestation de la qualité de l’actuel président de la fecafoot où vous avez été débouté,vous avez reçu à annuler la dernière election contestée de la fecafoot, ET CECI EST UNE GRANDE VICTOIRE.Je pense plutôt que, au lieu de perdre votre énergie à allez encore vers une autre contestation qui prendra surement encore beaucoup de temps, il vaudrait mieux se focaliser à l’application effective de cette sentence sur l’annulation de l’élection et préparer déjà un candidat sérieux pour la gagne.
    M. Abdouraman ,Vous êtes un exemple à suivre pour toute la jeunesse de ce pays.NE JAMAIS RELÂCHER DEVANT LES INJUSTICES, CONTINUEZ LE COMBAT VOUS AVEZ NOTRE SOUTIEN !

    Répondre à ce message

  • Le 27 février à 23:17, par memente12 En réponse à : Abdouraman : « nous avons décidé de contester cette sentence »

    Avec les révélations de scandales qui se sont révélés au su Blatter et la FIFA, moi j’ai compris que toutes ces instances sont simplement corrompus. Le TAS trouve une raison pour ne pas faire appliquer le droit. On demande que le gouvernement reagisse maintenant, MAIS QUEL CINEMA ! depuis quand le TAS et la FIFA permettent au gouvernement de s’ingerer des affaires des fédérations. VRAIMENT DE QUI SE MOQUE T-ON ? je me souviens que la FIFA a failli sanctionner le CAMEROUN maintes fois lorsque le gouvenement tentait de s’ingerer. Si le TAS qui est supposé dire la loi demande que le gouvernement intervienne cela veut donc dire que La FIFA n’a jamais eu reaison de sanctioner les pays dans lesquels les gouvernement interviennent. LE TAS nous dis simplement ici que les GOUVERNEMENT ONT LE PLEIN DROIT D’INTERVENIR dans les histoires des federations. pitié...

    En tout cas Mr Abdouraman, tout mon estime và en ton egard. Vous êtes intelligent et brillant. Vous avez prouvez à bon nombre de personnes comme moi que la justice n’existe presque plus dans ce monde. la vraie justice n’est que de Dieu. quelque soit le résultat final dans cette affaire, vous êtes gagant car nous tous on sait comment tout ce passe maintenant. Ceci n’est que la confirmation de ce qui se passait à la FIFA sous l’ere Blatter, c’est ce qui se passe encore au TAS et au sein de la CAF.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches