• Accueil
  • A la Une
  • Interview : Thierry Mettomo et la non sélection de Mbia

Interview : Thierry Mettomo et la non sélection de Mbia

Camfoot

Entraîneur de football, il passe au crible la liste des 23 Lions indomptables et analyse la non-convocation de certains cadres pour ce match coupe-gorge contre les Fennecs d’Algérie. Pour le consultant, le match devra se jouer beaucoup plus sur le mental que physiquement.

Le 28 septembre 2016
commentaires

Un quatrième match consécutif des Lions indomptables sans l’ombre de Stéphane Mbia. Y’a-t-il des raisons de se poser des questions ?

Oui je pense qu’il faut absolument se poser des questions. La situation nous le concède en tout cas. Car au lendemain des deux matchs face à l’Afrique du Sud en mars dernier, le sélectionneur à fait une sortie où il déclarait ne pas reconnaître une quelconque sanction de Stéphane Mbia. Comme si cela ne suffisait pas, après la liste du dernier match de qualification, il a rappelé sur le site de la Fédération camerounaise de football que le capitaine était permissionnaire et qu’il devait rejoindre le groupe pour les autres échéances. Mais là, ce n’est pas le cas. Il n’a plus jamais convoqué Mbia. Pourtant il est compétitif et titulaire dans son club. Il n’est pas blessé. Il faut donc que Hugo Broos nous dise si c’est une sanction sportive, un problème de performance ou autre chose. Car, c’est quand même le capitaine des Lions indomptables. Sa mise à l’écart ne devrait pas être un fait banal. Il n’y a que le sélectionneur qui est capable de nous dire exactement ce qui se passe. J’ai la conviction qu’il y a des non-dits sur le cas Mbia. Ce d’autant plus que depuis la fameuse déclaration d’après-match à Limbe, beaucoup d’événements se sont succédés : 3 regroupements, 3 absences. Je pense que ça fait trop.

Faut-il aussi interpréter la non sélection de Kameni, Enoh et Ndy Assembé comme une retraite forcée ?

Si je m’en tiens à la dernière conférence de presse d’Hugo Broos à la Fécafoot, je crois que pour lui, le cas Kameni n’est plus à débattre. Car, je vois mal ce dernier entrain de faire allégeance au sélectionneur dans une affaire où il n’est pas fautif. Par contre, pour Enoh et Ndy Assembe, je ne suis pas loin de penser à l’hypothèse d’une retraite forcée car les deux sont titulaires dans leurs clubs respectifs. Ce qui n’est pas le cas pour Franck Kom et Ondoua qui, pourtant, le sont plutôt en équipe nationale.

Dans l’ensemble, Broos a conservé tous les jeunes qu’il a sélectionnés pour les matchs contre la Gambie et le Gabon. Est-ce un risque osé ?

La dizaine oui. Mais n’oublions pas qu’il y’a dans cet effectif de « novices », plus de la moitié qui sont les habitués de ces sélections. C’est vous dire qu’il est dans son élément. J’en veux pour preuve, le cas de Fai Collins, Arnaud Djoum ou encore Michael Ngadeu. Des nouveaux visages qui ont à mon sens, un énorme potentiel et des qualités.

Ces jeunes sans expérience pourront-ils supporter la pression des Algériens dont le groupe est solide et très à l’aise techniquement ?

Ils sont sans expérience avec la sélection A mais c’est des jeunes qui ont envie ; surtout qu’ils entrent dans le registre de jeu en vitesse du sélectionneur. Mais c’est vrai qu’ils peuvent céder à la pression car tout le monde viendra jouer contre le Cameroun et non le contraire. Ce qui suppose une grosse attente dans les différentes performances. Je pense que les algériens n’auront pas la partie facile. Ils en ont conscience d’ailleurs. C’est certes l’une des meilleures nations actuelles en Afrique mais ces jeunes ont l’occasion d’écrire une nouvelle page de l’histoire des Lions.

L’absence de Teikeu oblige le sélectionneur à miser sur la paire Chedjou-Nkoulou dont l’association en défense centrale n’est pas toujours rassurante. Qu’en pensez-vous ?

C’est vrai que la présence de Teikeu m’a rassuré après les deux derniers matchs mais son indisponibilité est justifiée. La paire Nkoulou-Chedjou joue dans le même registre : les deux sont lents et ça nous met très souvent dans une situation inconfortable quand nous jouons face à une attaque rapide comme celle des Fennecs. Pour ma part, il est préférable d’avoir les deux sur le terrain en évoluant dans un système de 3-5-2. Mais bon, c’est au sélectionneur de trouver des solutions pour pallier à la lenteur des deux. Broos est supposé maîtriser l’équipe algérienne puisqu’il a roulé sa bosse pendant un bon moment dans ce championnat. Je pense et souhaite qu’il trouve des astuces pour pallier aux manquements de cette paire qui est le meilleur risque en parcourant la liste des 23 Lions.

Vincent Aboubakar est-il bien entouré en attaque pour pouvoir scorer à Bilda ?

Il faudrait encore que ce soit lui le titulaire de l’attaque car Moukandjo et Choupo-Moting dans leurs championnats respectifs, sont plutôt mieux à ce poste actuellement. Vous n’avez qu’à regarder la différence de buts inscrits depuis le début de la saison. Toutefois, mais bon je pense que Aboubakar est capable d’être le leader de cette attaque s’il le veut bien. Choupo, Moukandjo, Salli et Njié peuvent avec lui, secouer des défenses et mettre surtout en mal la technicité défensive des Fennecs.

Sur quoi les Lions doivent-ils donc mettre l’accent pendant la préparation pour dompter les Fennecs ?

Je dirais, au regard de ce qui précède que c’est la force mentale. Car, ce sera un match de nerfs. Entre les déclarations de Broos sur son départ d’Algérie, l’épineuse affaire Ebosse du nom de notre frère et compatriote décédé il y’a deux ans et le retour aux premières loges des Fennecs au classement Fifa sur le plan africain, on peut imaginer les tensions qui existeront sur et hors du terrain. Ce match se jouera plus dans le mental que physiquement. Broos doit faire un travail psychologique énorme pour avoir le dessus.

Entretien avec Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 28 septembre à 13:07, par julien En réponse à : Interview : Thierry Mettomo et la non sélection de Mbia

    La seule véritable faiblesse de l algerie c est son axe centrale c la que le Cameroun doit insister entre mandi et medjani qui souffrent en liga medjani alterne entre milieu et défenseur et le banc de touche et mandi c est 1 latéral de formation il a dû mal à s adapté en liga avec le betis à nous de profiter. Mais si on veut faire un résultat positif en défense on doit être à 200% sinon vu le potentiel en face on va souffrir

    • Le 28 septembre à 14:18, par zreutal En réponse à : Interview : Thierry Mettomo et la non sélection de Mbia

      Monsieur le consultant, personne n’a de titre foncier a l’équipe nationale. Et le coach est libre de faire ses choix. Vous demandez des nouvelles de MBIA.... Les dernières fois qu’il a été convoqué, qu’est-ce qu’il a produit comme jeu ? Faut admettre qu’il n’est plus performant avec les lions. Il ya mieux que lui en termes de jeu produit actuellement dans cette équipe. Le jour où les Camerounais vont apprendre a privilégier la performance et la compétence, on sera très fort. En plus vous parlez de capitaine, c’est pas l’armée ici !! C’est le coach qui choisit qui doit être capitaine. Donc mbia n’est plus capitaine. Et même s’il revient il ne doit plus être capitaine avec tout le bordel qu’il a foutu depuis la dernière CAN.

    • Le 29 septembre à 08:00, par Chilbrice En réponse à : Interview : Thierry Mettomo et la non sélection de Mbia

      La tu as totalement raison !!! Sans oublier qu’il n’a plus de titre foncier en équipe nationale !!! Avec ses MBIA , ENOG, que ce qu’on a remporter depuis qu’il sont en lion ???? Serte ils sont titulaires dans leur club mais ils sont poisseux en équipes national !!! Faut juste donner la chance et la confiance au autre jouer et vous verrez !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 septembre à 17:15, par Johnny En réponse à : Interview : Thierry Mettomo et la non sélection de Mbia

    Sur la question de la Non Sélection de X ou Y je pense qu’on ne devrait plus faire de débat là dessus. Certes les ENOH, MBIA ou NDY ASSEMBE sont titulaires dans leurs clubs respectifs, mais primo quel a été leur rendement lors des dernières sorties avec les Lions ? De plus nous savons qu’un joueur peut bien être performant mais ne pas entrer dans les plans de jeu d’un entraineur lambda.

    Et si c’était enfin la fameuse tentative de rajeunissement des Lions tant attendue depuis de nombreuses années ??? Là où je diverge un peu de l’analyse faite dans l’article c’est que nous n’avons aucune chance à mon avis de battre les Algériens si on veut jouer comme eux à savoir sur la vitesse et la rapidité. De plus, physiquement lorsque vous prenez un SLIMANI par exemple, c’est un sacré client dans le jeu aérien et j’ai bien peur qu’en face il n’y ait pas du répondant !

    Mais en définitive, le Football est un jeu dont tout le charme réside dans les surprises qu’il peut réserver, donc comme disent les sujets de sa Majesté, Just wait and see...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches