Election à la LFPC

Franck Happi lance sa campagne

Camfoot

Le président du Conseil d’administration du Club de l’Union Sportive de Douala a officiellement annoncé sa candidature à la presse ce vendredi, à Yaoundé. Franck Happi va donc conduire la liste, « Notre cause », à la prochaine élection pour la présidence de la LFPC.

Le 11 juin 2016
commentaires

On le savait candidat à la candidature. Mais depuis ce vendredi, Franck Happi est officiellement en course, pour la succession du Général Pierre Semengue, à la présidence de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC). Le président du Conseil d’administration du club de l’Union Sportive de Douala a officiellement annoncé sa candidature lors d’un point de presse à Yaoundé. Désormais, son dossier est complet, a-t-il laissé entendre.

Avec Eding, Les Astres, Unisport…

« Au moment où nous parlons, plus rien ne s’oppose à la candidature de notre liste. Puisque nous avons souscrit au dernier élément qui nous avait été demandé par la Commission électorale à savoir le dépôt de nouvelle déclaration de candidature des trois membres de notre liste qui étaient des personnalités. Ayant souscrit à cette seule obligation qui nous était demandée, nous pouvons annoncer officiellement que nous sommes candidats à la Ligue de football professionnel du Cameroun ». Pour être candidat au scrutin prévu le 28 juillet prochain, chaque liste doit comporter cinq (05) clubs de Ligue 1, trois (03) clubs de Ligue 2 et trois (03) personnalités. C’est ainsi que Franck Happi compose sa liste avec les présidents des Conseils d’administration des clubs d’Unisport du Haut Nkam, Les Astres de Douala, Eding Sport de la Lékié, Union de Douala, Fovu de Baham, Dinamo de Douala et Colombe de Sangmélima, entre autres.

Leur liste est baptisée : « Notre cause ». « Notre cause, c’est un collectif de clubs et de personnes qui ont envie de remettre l’éthique au centre des débats. C’est ça qui nous motive depuis les dernières joutes électorales à la Fédération, dans la composition de la liste des 20 délégués », explique celui que beaucoup considère comme le challenger le plus redoutable du camp Semengue. «  Ça n’a pas été facile, mais c’est le jeu des batailles électorales. Nous avons le moyen de mener notre candidature jusqu’au bout. Nous espérons apporter une notre voie, une autre idée au développement du football dans notre pays. Nous pouvons être porteurs d’un nouvel élan au sein de la Ligue qui en a véritablement besoin  », a-t-il conclu. Lui qui ne souhaite pas encore dévoiler son projet. Franck Happi et ses colistiers donnent un autre point de presse à Douala lundi.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches