Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • A la Une
  • #HistoireDesLions : que vaut le Cameroun en demi-finale ?

CAN 2017

#HistoireDesLions : que vaut le Cameroun en demi-finale ?

Camfoot

De toute son histoire, la sélection camerounaise de football déjà disputé 8 demi-finales de Coupe d’Afrique des nations. Elle a perdu deux fois, en 1972 contre le Congo (0-1) et 1992 contre la Côte d’Ivoire (0-0, 1-3 tab). Lors des 6 autres éditions, elle a atteint la finale et remporté le titre à quatre reprises. Retour dans l’histoire.

Le 2 février 2017

1972 : Grosse désillusion

L’histoire du Cameroun à une demi-finale de Coupe d’Afrique des nations (CAN) débute lors de l’édition de 1972 à la maison. Après un joli parcours dans la Poule A avec notamment deux victoires contre le Kenya (2-1. N’Doga, N’Dongo) et le Togo (2-0, Maya, Mvé) puis un nul contre le Mali de Salif Keita (1-1. Léa), les Lions sont battus contre toute attente par le Congo (2 mars 1972) sur un but de Noel Minga.

1984 : première réussite

Malgré un début raté contre l’Égypte à l’occasion de la première journée dans leur poule (0-1), les Lions Indomptables parviennent à se qualifier pour les demi-finales en battant le Togo (4-1) puis le pays organisateur (2-0). En demie, ils affrontent l’Algérie et s’imposent aux tirs au but (5-4) après un nul 0-0 au terme du temps réglementaire. Les Camerounais terrassent ensuite le Nigéria en finale 3-1, à Abidjan, grâce à des buts de Ndjeya, Abega et Ebongué.

1986 : Milla compte l’Eléphant

Deux ans après son premier sacre africain, la sélection camerounaise atteint une nouvelle fois le dernier carré de la CAN 1986. Cette fois, c’est face aux Eléphants que les Lions doivent se mesurer. Au terme d’un match de haute facture, le tenant du titre s’impose (1-0), grâce à Roger Milla, auteur de l’unique but de la rencontre, et sacré meilleur scoreur du tournoi. Mais les Camerounais s’inclinent ensuite en finale, devant l’Egypte (0-0, 4-5 tab).

1988 : retour au sommet

Au Maroc en 1988, une victoire en match de poule sur l’Égypte et deux nuls suffisent aux Lions Indomptables, pour passer en demi-finale, où le Cameroun bat en fin de match le pays-hôte au Stade Mohamed V, grâce à un but de Makanaky (0-1). En finale ils retrouvent le Nigeria, qu’ils dominent de nouveau grâce à un penalty transformé par Emmanuel Kundé.

1992 : premier et unique échec

Après une participation historique à la Coupe du monde de 1990, le Cameroun retrouve la scène continentale au Sénégal, lors de la CAN 1992. L’équipe a soif de victoires. Mais après un premier tour réussi, les Lions Indomptables butent sur des Eléphants revanchards en demi-finale. Malgré une performance collective intéressante, les Camerounais s’inclinent aux tirs au but (0-0, 1-3 tab). Makanaky, Omam Biyik et Bell ayant raté leurs tirs respectifs. C’était la première et unique fois que le Cameroun perde un match de demi-finale.

2000 : les Lions redeviennent Indomptables

Huit années sont passées, après la demi-finale perdue au Sénégal. Mais pour cette CAN 2000 co-organisée par le Nigéria et le Ghana, les Lions Indomptables retrouvent leur esprit de gagneur. Lors du premier match de groupe, le Cameroun est tenu en échec par le Ghana (1-1), après avoir mené grâce à Marc Vivien Foe, de regrettée mémoire (0-1, 19e). Premiers du groupe malgré tout, les Lions dominent l’Algérie en quart de finale (2-1) avant de croiser le fer avec la Tunisie en demie. Patrick Mboma signe un doublé (49e, 85e), Samuel Eto’o marque également (81e), et le Cameroun s’impose 3-0. En finale, les Lions dominent le Nigéria (2-2, 4-3 tab).

2002 : les Rois de la forêt conservent le trône

Deux ans plus tard, le Cameroun a gardé ses talents. Premiers du groupe avec 3 victoires en autant de matchs à cette CAN 2002, les Lions battent les Pharaons en quart de finale (1-0), grâce notamment à Patrick Mboma, unique buteur de la partie. En demie, les Camerounais marchent sur le Mali (3-0), grâce à une réalisation de feu Marc Vivien Foe, et un doublé de Salomon Olembe. En finale, le Cameroun bat aux tirs au but, les Lions de la Teranga (3-2) après un nul 0-0.

2008 : le match d’Alain Nkong

Les Lions sont ensuite retombés dans l’ombre. Jusqu’à l’édition de 2008. Battus par l’Egypte (2-4) lors de leur premier match, les Camerounais passent le premier tour après 2 victoires sur la Zambie (5-1) et le Soudan (3-0). En quart de finale, les Lions s’imposent difficilement devant la Tunie (3-2) après prolongation. Face au pays hôte, le Ghana, en demi-finale, Alain Nkong permettait aux siens de disputer leur dernière finale à une CAN, en inscrivant le but salvateur (0-1), dix minutes après son entrée en jeu.

Ce jeudi soir, le Cameroun affronte cette même équipe du Ghana, au même stade des demi-finale de cette CAN 2017 à Franceville. Difficilement battus à ce stade de la compétition, les Lions espèrent passer en finale. L’histoire peut-elle leur donner raison ?

Arthur Wandji, à Franceville


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches