Souvenirs:Coupe d’Afrique des Nations de Football Cameroun 1972



Souvenirs:Coupe d’Afrique des Nations de Football Cameroun 1972
Nous sommes en 1972, pour accueillir la 8è édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, le Cameroun va consentir un énorme sacrifice pour organiser cet évènement sportif continental. Il va édifier deux grands stades à Yaoundé et Douala. la grande fête du ballon rond s’était célébrée du 23 février—5 mars 1972. Le Mali, le Togo et le Kenya participent pour le première fois au tournoi continental disputé par huit sélections. Le Cameroun rappelle deux professionnels, Tokoto et Joseph.
En demi-finales, on retrouve le Cameroun, le Mali, le Zaïre et le Congo Brazzaville qui a gagné sa place au tirage au sort. Les coéquipiers de François M’Pelé avaient le même nombre de points (trois) que les Marocains. La « CAF » a donc procédé à un tirage au sort favorable au Congo. Le 2 mars 1972, au stade de Yaoundé, le Cameroun cale (0-1) face au Congo Brazzaville en demi-finale. Le Mali, lui aussi conduit par un excellent Fantamady Keita, auteur de 2 buts, qui éclipse son homonyme Salif Keita (blessé et absent pour ce match), sort le Zaïre (4-3) après prolongations.
Les Camerounais déçus par la prestation de leur sélection vont bouder la finale malgré la présence du président de la République Ahmadou Ahidjo. Le Mali nanti d’une avance d’un but à la mi-temps est surpris par le Congo et son « sorcier » M’Bono, auteur de deux buts. Score final : (3 buts à 2). Les « Diables rouges » du Congo créent la plus grosse surprise de la compétition.
L’on oubliera pas également que ce fut la première fois dans l’histoire du Cameroun que de hauts fonctionnaires et des hommes politiques avaient touché des pots de vin dans le cadre des marchés de construction des deux grands stades de football du Cameroun. Ces derniers furent jugés et condamnés pour détournement des fonds publics.